Anna Chapman, l’espionne qui venait du froid !

Anna Chapman, l’espionne pulpeuse venue du froid

Anna Chapman est accusée d’être une espionne à la solde des russes infiltrée dans les réseaux d’affaires américains.

Seulement voilà, la jolie rousse a aussi un physique de rêve et relance le mythe de l’espionne venue du froid.

Elle a été arrêtée en juin 2010 aux États-Unis (à New York) et expulsée du pays en juillet dans un scandale médiatique, pour la Russie avec neuf autres personnes accusées d’espionnage.

La Boutique – Espions russes

L’espionne décorée par Medvedev

Dès son retour en Russie, elle fût décorée par le Président Dimitry Medvedev. Puis, au lieu de rester discrète, la belle espionne a commencé à publier des articles sur les réseaux sociaux. Et elle vite rencontré un vif succès.

Anna Chapman, l'espionne sexy venue du froidElle a notamment annoncé qu’elle négocierait au meilleur prix sa première interview médiatisée dans les journaux. Sa stratégie lui a permis d’occuper la 1ère place dans les médias pendant plusieurs semaines.

Surnommé Agent 90-60-90 par la presse populaire et “the hot one” par le Washington Post, Anna Chapman sait faire parler d’elle dans les milieux people.

D’ailleurs, elle aurait été formée pour ça par Moscou… pour infiltrer les cercles de décisions politiques et d’affaires à New York, puis transmettre des informations secrètes à Moscou, ce qu’elle a apparemment parfaitement réussi à faire pendant au moins six mois.

Depuis les photos sexy de la belle espionne et postés sur le web par son ex-mari ont rencontré un franc succès sur le web. Mais Anna Chapman n’avait pas dit son dernier mot.

La Boutique – Espions russes

Anna Chapman – espionne sexy et VIP

Anna Chapman a profité de ce succès et a notamment lancé une application “Jouer au poker avec Anna Chapman“.

Elle s’est de même mise en scène dans une interview aux photos très sexy avec Maxim (version russe) ainsi qu’une vidéo dont vous avez ici un extrait. La vidéo la montre en dessous de dentelles fines et arme à feu au poing.

Tous les clichés de l’espionnage digne du meilleur des James Bond sont repris magistralement par cette vraie espionne en chair et en os.

Finalement, James n’a qu’à bien se tenir. La réalité ne dépasserait elle pas la fiction ?

Crédit photo : Ria Novosti

“D’autres histoires d’espionnage russe vous ont marqué ? Parlez en ci-dessous en commentaire”

1 Commentaire

  1. jean-denis

    Bonjour,

    Je viens de commander le livre “La fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement ” de Svetlana Alexievitch..

    J’ai lu quelques critiques qui m’ont incité à l’acheter.

    Il me semblerait intéressant d’en parler sur ton blog, de nous dire quelle est ta propre expérience sur ce sujet, voire d’interviewer l’auteur.

    Cordialement, Jean-Denis.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]