Chanvre russe, écologique, économique, historique – multiples applications

Pourquoi parler du chanvre russe ?

Plusieurs très bonnes raisons de parler du chanvre russe

Le chanvre russe a de l’avenir. Mais avant de t’expliquer pourquoi et comment, rappelons en quoi consistent les multiples intérêts que renferment cette plante encore méconnue.

Car le chanvre pourrait devenir un nouveau pilier de l’économie agricole russe ET capter et stocker d’énormes quantités de CO2 (dioxyde de carbone) pour luter contre le réchauffement climatique.

Et faire d’une pierre, deux coups !

Le chanvre russe est intéressant pour des raisons économiques, écologique et aussi historiques.

Le chanvre russeOui, le chanvre est une plante magique.

Il a de très nombreuses applications  dans plusieurs domaines vitaux pour l’homme.

Comme par exemple, la santé, mais aussi l’habitat en éco-construction, l’habillement et le textile et même l’alimentation.

Grâce au chanvre russe, on pourrait mieux manger, s’habiller, se loger et même se soigner en Russie.

Ce cumul d’avantages est tout à fait unique pour une seule plante.

Bref, le chanvre, ça n’est pas juste quelques applications intéressantes, mais des dizaines d’applications utiles dans de nombreux domaines, pour la société et l’humanité au sens large.

Dans le domaine de la santé, le CBD (cannabidiol) extrait du chanvre permet entre autres de soigner ou d’alléger les souffrances liées à de nombreuses maladies graves et moins graves (J’en reparle plus bas).

Autre raison d’aborder la question du chanvre en Russie ?

Le marché du chanvre s’ouvre un peu partout dans le monde.

Car on en reconnaît enfin les vertus et les bénéfices aussi bien pour l’homme que pour l’humanité comme pour la nature.

Autre exemple, 1 hectare de chanvre absorbe autant de CO2 qu’un hectare de forêt.

C’est déjà pas mal, mais il y a encore BEAUCOUP MIEUX.

La plante se cultive sans pesticides ni engrais et pratiquement sans arroser.
Elle ne génère aucun déchet, car tout dans la plante est utilisé.

Elle fait même partie des dits “super aliments”, appelés comme tels pour leur valeur nutritionnelle exceptionnelle.

Il était temps qu’on sorte enfin du tabou engendré par ses vertus psychotrope, autrement dit, la drogue de cannabis.

La drogue est l’usage le plus connus de la plante, alors que c’est sans doute l’usage le moins utile de tous pour la société.

A lui seul, il a compromis tous les autres usages, aussi bons soient-ils.

Heureusement, les choses sont en train de changer.
Et c’est pas trop tôt.

D’autant qu’il existe maintenant de nombreuses variétés permettant d’éliminer les risques psychotropes justement, tout en maximisant ses propriétés utiles pour nous tous (ses fibres, les huiles, les protéines végétales…).

D’ailleurs les propriétés du chanvre russe étaient bien connues à l’époque des Tsars.
Et tu vas voir à quel point dans un instant.

Car avant d’aller plus loin, je te propose un petit saut historique en arrière.

Tu vas vite comprendre pourquoi.

La Russie des Tsars et le chanvre russe – 1er producteur mondial

A la fin du 19è, la culture du chanvre russe, essentiellement pour sa fibre est la principale source de revenu pour bon nombre de paysans de l’empire des Tsars.

Notamment dans les régions d’Orel, de Kaluga, de Kursk, de Chernigov, Mogilev et même de Minsk.

D’ailleurs en passant, c’était aussi le cas en France, où le chanvre faisait la richesse de la Bretagne à une époque (entre autres).

La Russie était le premier producteur de chanvre au monde.

C’était plus de 140 000 tonnes de chanvre russe produit à l’époque.

La Russie des Tsars était le leader mondial de la production et de l’exportation de chanvre dans le monde et jusque dans les années 1940.

La production s’étalait sur plus de 980 000 hectares.

On en faisait de la toile de tissus, les voiles et les cordages des bateaux au Royaume Uni notamment, des sacs d’emballage des marchandises, etc.

Et si tu ne me crois pas, alors je t’invite (avant de passer à la suite) à jeter un œil à ce reportage soviétique sur la culture du chanvre russe, ça te donnera une idée d’à quel point cette culture était considérée comme “banale” à l’époque.

Depuis les années 60, la production de chanvre russe s’est complètement effondrée.

Et il y a 2 raisons principales à cela :

  1. En général, l’URSS a eu toutes les difficultés à maintenir une production agricole de bon niveau malgré la propagande, la collectivisation n’ayant pas été très bénéfique, voire carrément hostile à l’agriculture en Union Soviétique (dékoulakisation & co).
  2. En plus de cela, l’URSS a signé une convention internationale à l’ONU (en 1961) interdisant la production de cannabis (en lien avec la lutte contre les drogues) et suite à l’interdiction promulguée aux Etats-Unis quelques temps avant.

Pour achever définitivement la culture du chanvre, Gorbatchev a ensuite signé par décret, l’arrêt de mort de la filière en 1987, en faisant passer la culture du chanvre pour criminelle, purement et simplement.

Alors qu’il semble bien qu’en Russie centrale, il n’y avait pas (ou très peu) de culture de chanvre à usage psychotrope à l’époque.

Cela a conduit à ce qu’on ne produise plus de chanvre en Russie (ou presque).

Le THC - chanvre russe

Le THC, extrait du chanvre est le principe actif de la drogue, contrairement au CBD

Depuis, la législation russe ne permet pas de faire la distinction entre les variétés psychotropes (à forte teneur en THC) des variétés inoffensives, permettant une production industrielle du chanvre en Russie.

Elles sont toutes dans le même panier.

Pourtant les choses bougent dans le monde.

Pour commencer, la Chine est devenue le numéro 1 mondial de la production de chanvre.

Et bon nombre de pays ont assoupli leur cadre réglementaire, permettant à nouveau la culture du chanvre pour diverses applications.

La liste de ces pays s’allonge un peu plus chaque jour.

Les débouchés sont considérables à tout point de vue et la Russie ne saurait rester insensible à ce mouvement international qui va vers la réintroduction des filières chanvre industrielles un peu partout ailleurs.

Pour que tu t’en rende compte, je te propose de faire le point sur les multiples applications qu’on peut obtenir à partir du chanvre.

Les multiples applications du chanvre russe

Le chanvre russe comme nouvelle richesse pour l’économie (et exploitants agricoles) du pays

Le chanvre russe pourrait bien servir à produire des centaines de produits différents.

Il pourrait même avoir une contribution très significative à l’économie du pays, tout en participants à l’effort écologique de lutte contre le réchauffement climatique (j’aborde ce point plus bas).

D’une pierre, deux coups donc (et pas des moindres) !

Comme tu l’as compris, ses 4 principales applications sont concentrée sur :

  1. Habitat et construction
  2. Textile et habillement
  3. Alimentaire et cosmétique
  4. Santé, médical

Mais allons un peu plus loin pour réellement comprendre les enjeux.

Car sur ces 4 grands types d’applications, les propriétés du chanvre sont juste exceptionnelles et pourraient générer une manne financière colossale en plus de produits écologiquement supérieurs.

L’habitat et la construction :

Les matériaux d’isolation à base de chanvre sont extrêmement efficace et 100% naturels. Ils sont des thermorégulateurs naturels. Et ils ne craignent pas les flammes en cas d’incendie.

C’est plutôt pas mal !

On connais les enduits chaux / chanvre, très résistants, faciles à faire et très agréables à vivre au quotidien.

Leurs propriétés comme matériaux de construction ont donc de quoi faire rêver.

Et en plus ils sont très agréables au niveau esthétique sous forme d’enduits d’isolation.

Que demander de plus ?

Le prix ? Imbattable à priori puisque le chanvre ne coûte pas cher à planter, ni à récolter, ni à transformer.

Applications textiles :

La toile et les tissus à base de chanvre sont très résistants, c’est bien connu depuis l’époque des Tsars.

Ils résistent aussi bien à l’usure, qu’à la putréfaction.

C’est la raison pour laquelle, ils étaient utilisé dans la marine pour transporter des marchandises, car inaltérables.

Ils contiennent même un répulsif naturel qui fait que les rats ne s’attaquent pas aux marchandises emballées en toile de chanvre.

Le chanvre russe était d’ailleurs historiquement utilisé dans le monde pour faire des cordages et des fils de toutes sortes (très résistants).

La plupart des voiles de bateaux en Angleterre et en Bretagne étaient faites en chanvre.

Les vêtement en toile ou tissus de chanvre sont très résistants et plutôt agréables à porter.

Alimentation et cosmétique :

L’huile de chanvre est connue pour être très bonne pour la santé, non seulement comme huile alimentaire mais aussi comme huile cosmétique.

Sur le plan alimentaire, l’huile de chanvre contient des omégas 3 et 6.

Il y a aussi les farines de chanvre, riches en protéines végétales, sans gluten qui ont de multiples applications, gâteaux, cookies, pâtes alimentaires, pain…

Et je te l’ai déjà dis, le chanvre fait partie des “super aliments” pour ses propriétés à la fois nutritionnelles et médicinale exceptionnelles.

L’huile de chanvre est par ailleurs connue pour son fort pouvoir pénétrant et régénérant qui rendent son élasticité à la peau.

Et ça n’est pas tout.

Propriétés médicales

Le CBD est un principe actif du chanvre (non addictif) dont les propriétés semblent être tout simplement fabuleuses, même si elle sont encore assez peu connues.

C’est le cas pour certains cancers, pour l’ostéoporose et aussi pour Alzeimer.
Avec certains patients qui font même des progrès spectaculaires.

On sait aussi qu’il peut s’avérer très bon pour traiter certaines maladies respiratoires, comme l’asthme. C’est aussi le cas lorsqu’il s’agit d’alléger les traitement lourds à base de chimiothérapie.

Cannabidiol CBD chanvre russe

Le CBD ou Cannabidiol peut soigner cancers, sclérose en plaque, Parkinson…

En plus de cela, le CBD n’est pas addictif comme le THC, composé psychotrope présent dans certaines variétés (illégales).

Et il ne provoque pas d’effets secondaires.

Tu commences à comprendre l’étendue des enjeux liés à cette plante ?

Attend, c’est pas fini !

Autres applications du chanvre

Oui, cette plante est juste dingue.

Il y a d’autres applications, tout aussi impressionnantes.
Je te l’avais dit, la liste de ses applications est longue.

Je ne t’ai pas encore parlé des bio-plastiques ni des matériaux composites ?

Là aussi très résistants, ces matériaux peuvent être bio compostables contrairement aux plastiques classiques. Certains commencent d’ailleurs à les utiliser dans l’industrie automobile.

Il y a aussi les bio-carburants.

Tu imagines ?

Et j’en passe car il faudrait encore un moment pour vraiment en faire le tour.

Parlons maintenant un peu plus des vertus écologiques du chanvre et revenons à la Russie.

Le chanvre russe comme atout incontestable pour la résilience écologique

C’est là que ça devient vraiment intéressant (de mon point de vue).

Bon, je viens de te parler du bio plastique et des biocarburants que le chanvre permet de produire et c’est déjà pas mal.

Mais comme tu l’as compris, le chanvre permet d’aller, beaucoup, beaucoup plus loin.

La résilience écologique, c’est quoi ? C’est tout simplement notre capacité à stopper le carnage écologique que nous avons créé en remplaçant nos pratiques les plus polluantes par des pratiques saines pour l’environnement et pour les hommes.

AVANT qu’il ne soit trop tard !

Le chanvre permet de stocker massivement le CO2 (dioxyde de carbone)

Le chanvre est un puit à carbone.
Il est capable de stocker autant de CO2 dans sa fibre à l’hectare qu’un hectare de forêt.

C’est considérable et ça revient à stocker du CO2 dans des matériaux de construction ou dans du chanvre textile. Dans les 2 cas, c’est gagnant !

C’est donc une solution très simplet et concrète pour lutter contre le réchauffement climatique qui nous menace sérieusement.

Quand on sait ce que la Russie est aujourd’hui dépendante à 100% de la production d’énergies fossiles.

Elle est l’un des plus grands producteurs mondiaux de gaz à effet de serre.
Elle a depuis Poutine mis le paquet sur l’exploitation de ses matières première, dont ses énergies fossiles pour asseoir son pouvoir.

Evidemment, cela génère des dégâts très importants pour le climat.

Et je ne te parle pas de la fonte du permafrost qui a déjà commencé à libérer des quantités phénoménales de méthane dans l’atmosphère.

On sait que ce gaz est 25 fois plus impactant que le CO2 sur l’effet de serre.

Nous sommes partis pour une accélération très sévère du réchauffement.
Avec la Russie en tête des principaux pollueurs de la planète.

Ils nous faut dont trouver rapidement des façon de stocker de grandes quantité de CO2 dans le sol, là où nous l’avons trouvé au départ.

Pour ça, la culture du chanvre industrielle pourrait être une excellente solution de transition.

De résilience écologique.

Il suffirait de planter sur 980 000 hectares, comme au temps des Tsars, ce qui serait déjà pas mal pour un début ^^.

Zéro pesticides et zéro déchets

Comme toujours avec le chanvre, il peut faire encore mieux et toujours plus fort !

Le chanvre pousse sans engrais, sans pesticides et pratiquement sans eau (pas besoin d’arroser).

Il préserve et nourrit les sols et les écosystèmes et favorise la survie des insectes.

Tout dans la plante est utilisé, depuis la graine, la tige, les fleurs, les feuilles, les fibres et les copeaux de la tige et même les racines.

Tout est valorisable sans exception.

C’est du 100% zéro déchets.

Le rendement est donc très bon.

Imagine une seconde que pour le café, on utilise en réalité que 0,2% de la plante.

Là on en utilise 100%.

No comment !

Applications saines pour la santé

On l’a déjà abordé dans l’article, les produits alimentaires à base de chanvre plutôt sont très bons pour la santé (quand on a écarté la drogue).

C’est l’une des rares plantes capables de fournir des protéines végétales.

Autrement dit, le chanvre permet de contribuer à la limitation de la consommation de viande, dont nous avons besoin pour limiter notre impact négatif sur l’environnement en sens large.

Les farines de chanvre protéinées sont sans gluten.

Le chanvre contient des omégas 3 et omégas 6 et des fibres végétales insolubles, donc très facile à digérer.

Les huiles de chanvre ne contiennent pas d’huiles ni graisses saturées.
Elles ne favorisent donc pas les maladies cardiovasculaires.

Bref, que du bonheur !

Pour conclure sur les propriétés écologique du chanvre – un remède à l’effondrement

Le chanvre est l’une des solutions les plus prometteuses pour limiter les dégâts que l’on nous annonce.

Si tu es sensible au concept d’effondrement, tu comprendras facilement à quel point cette plante est du pain béni.

Si tu ne connais pas ce concept, alors je t’invite à taper “effondrement” ou “collapsologie” sur Google.

C’est malheureusement une réalité.
Et chacun devrait être au courant (pour agir).

Nous avons plus que jamais besoin de renouveler nos systèmes de production pour des système résilients, qui à minima sont neutres pour les écosystèmes et le climat, ou mieux, permettent de régénérer les richesses du vivant, que nous détruisons massivement depuis les débuts de la révolution industrielle.

Les Russes ont par là une très belle carte (et un rôle) à jouer.

Ils ont des terres à perte de vue.

Il serait vraiment dommage pour eux comme pour nous qu’il ne s’y mettent pas massivement dans les années qui viennent.

La question n’est pas juste de renforcer l’économie ou l’agriculture.
C’est aussi une question de survie pour l’espèce humaine.

Je sais, c’est pas très drôle, mais les faits sont là.

Mais au fait, où en sont ils aujourd’hui ?

Le chanvre russe aujourd’hui

Même en Russie, la législation évolue.

Surtout lorsqu’il y a une réelle volonté politique.

Hors, comme un certain nombre de pays ont déjà ouvert les vannes sur la culture et la transformation du chanvre, cela ne va pas laisser les Russes indifférents.

Aujourd’hui la production industrielle de chanvre se développe à nouveau dans la région de Krasnodar et de Rostov.

Elle pourrait de même se développer en Sibérie.

Le chanvre russe est principalement cultivé dans 7 grandes régions russes : Orlov, Penza, Adyguée, Novossibirsk, la République de Mordovie et L’Altaï, dont on produit de la toile (tissus), des cordes de la ficelle, de l’huile et des graines alimentaires.

Si les surfaces et les volumes de production augmentent depuis 2015,
ils ne suffisent pas à couvrir les besoins du pays qui importe du chanvre aujourd’hui.

Le Ministère de l’Agriculture serait en train d’initier la création de nouvelles productions et transformations innovantes du chanvre.

Dont des crédits avantageux pour stimuler la production et le renouveau de la filière.

Tout ça c’est bien me direz-vous, mais ça n’est RIEN en comparaison avec ce qui pourrait être produit en Russie dans les années qui viennent.

Car selon le ministère du commerce et de l’industrie russe, en 2018, on en serait à 6000 hectares de chanvre produits dans 25 régions de Russie.

C’est à dire presque rien en comparaison des 980 000 hectares que la Russie cultivait sous les tsars.

L’un des principaux problèmes à la reprise d’une production industrielle en Russie, c’est la législation.

Celle-ci ne permet pas de faire la différence entre les différentes variétés de chanvre, entre celles qui produisent du THC et celles qui sont inoffensives.

Mais là encore, une volonté politique pourrait tout débloquer.

Les possibilités du chanvre russe pour demain

Comme on l’a vu dans cet article, les débouchés du chanvre en Russie sont gigantesques dans toute une série de secteurs clés et même vitaux pour l’économie, la nature et pour l’homme.

Et bien évidemment ce potentiel pourrait aussi rapporter à la Russie une manne financière très importante dans les années qui viennent.

Il n’y a QUE DES AVANTAGES à s’y mettre.

On parle d’un marché de plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Et quand l’économie rejoint l’écologie, il y a juste TOUT à y gagner.

Il semble que le gouvernement russe ait fait ses plans pour développer à nouveau l’industrie du chanvre en Russie et pour la construction d’usines spécialisées dans différentes régions.

La Russie utiliserait pour ça des variétés développées en Union Soviétique. Variétés dépourvues de THC ou presque pour éviter l’effet psychotrope et pour ne conserver que les propriétés utiles.

Une affaire à suivre.

D’ici là et si tu souhaites en savoir plus sur ce sujet ou si tu souhaites
créer ton job ou diversifier ton activité grâce au chanvre légal et contribuer à la transition écologique, alors clique ici. Tu y trouveras tous les détails du programme Chanvre Légal Pro pour tout apprendre de A à Z sur le métier de chanvrier de créer une source de revenus grâce au chanvre légal et pour passer à l’action.

Je serai curieux d’avoir ta réaction à cet article dans les commentaires ci-dessous. La cause écologique est pour moi la plus grande cause qui soit (si tu me connais bien).

C’est aussi le plus grand défi de l’histoire de l’humanité.

Et ce défi, nous devons le relever (Avec nos amis Russes)

23 Commentaires

  1. Noisette 27

    Bonjour Thomas. Un grand merci pour ton article. Tu m’as appris beaucoup de choses. Pour moi le chanvre c’était pour faire des vêtements uniquement. Je ne savais pas qu’on pouvait faire huile farine servir pour l’habitation etc. Un grand merci pour cet article instructif.et je souhaite de tout cœur que la Russie soit un grand producteur.

    Réponse
    • Thomas

      J’aimerais aussi beaucoup voir les Russe entrer à fond dans la transition écologique.
      Le plus vaste pays a monde aurait du poids 😉

      Réponse
  2. du Baret

    Très intéressant ! Merci

    Réponse
  3. noisette27

    j’aime beaucoup quand tu fais des reportages comme ça

    Réponse
  4. noisette27

    j’aime beaucoup quand tu fais des reportages comme ça.

    Réponse
  5. Escolan

    Magnifique article : oui il faut protéger notre planète !

    Réponse
  6. Edwige

    Article très complet et instructif, bravo Thomas. Je fais de temps à autre un gâteau avec du chanvre, faut reconnaitre c’est un peu “spécial” un petit gout de noisette.
    Comme toi je suis très sensible à l’environnement et ton article fait bien prendre conscience qu’il y aurait des solutions.

    Réponse
    • Thomas

      Comme on dit, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions.
      Et oui pour ce petit goût de noisette aux omégas 3 et 6 🙂

      Si tu as une bonne recette, de gâteau, n’hésite pas à la poster ici, ça m’intéresse et je la transmettrai à des personnes que ça intéresse aussi. ^^

      Réponse
  7. Fabre

    Très intéressant. Le problème est de connaître l’état réel des sols, qui ont subi depuis des décennies un matraquage chimique inouï. Il en résulte qu’ils mettront une dizaine d’années avant de redevenir fertiles. Un vendeur de produits chimique me disait que les sols sont stériles, à force d’engrais de pesticides, d’herbicides, de round-up….. Il est impossible de revenir à une agriculture “naturelle”. OÙ en est la Russie dans ce domaine ?
    Qu’en dis tu THOMAS ?

    Réponse
    • Thomas

      En général, les sols russes sont très riches, surtout les terres noires, mais pas que.
      Et les Russes à ma connaissance n’ont pas utilisé la chimie autant que nous et loin de là.

      C’est même surprenant quand on voit comment il peuvent aussi maltraiter la nature par ailleurs.

      Et au passage, en France aussi il reste bien heureusement des sols “vivants”.

      Réponse
  8. bournot

    je suis en complète adéquation avec ce que tu décris;l’avenir n’est pas dans le mais ou d’autres cochonneries de ce genre.Il y a beaucoup de produits alternatifs qui feraient le bonheur de tous et de notre santé ,j’en suis persuadé;et le chanvre en fait parti
    ;mais voila comme tu le dis, c’est une volonté politique qu’ils nous faut. et malheureusement ,tout est guidé par les intérets financiers;bon mais j’espère comme toi cela évoluer;il serait dommage que l’homme s’empare pas des bienfaits que l’humanité peut nous apporter

    Réponse
  9. Thezan Didier

    Bonjour Thomas et les aficionados, très intéressant. Chez nous en Gascogne nous avons essayé d’organiser une filière chanvre bio mais très très dur à mettre en place, aujourd’hui ( facteur d’échelle ). Au plaisir, bien à vous.

    Réponse
  10. Eydant

    Henri Ford a construit un véhicule (1938) en se servant du chanvre et a utilisé du carburant venant du chanvre! Merci pour cet article qui peut éveiller les consciences .

    Réponse
    • Thomas

      Exact Eydant !

      peu de gens connaissent cette anecdote là.
      Certains constructeurs auto l’utilisent aussi aujourd’hui pour produire les parties plastiques.

      Réponse
  11. Marc Veilleux

    Merci pour l’information, je pensais que c’était tout de la drogue; je vois que c’est plus complexe. Un seul bémol: vous êtes beaucoup trop.crédule envers la propagande de l’establishment scientifique (dirigé par le Bilderberg et Cie) qui nous fait croire que le pseudo réchauffement global serait causé par l’émission de CO2 de l’activité humaine; or le CO2 ne joue qu’un role insignifiant dans l’effet de serre; de plus le CO2 de l’activité humaine est insignifiant par rapport au CO2 produit par les phénomènes naturels comme l’activité volcanique, l’évaporation des océans, etc… Pour expliquer le réchauffement de l’Arctique, il faut savoir qu’il existe des technologies secrètes détenues par les américains et les russes qui peuvent le provoquer de manière artificielle ce réchauffement dans le but d’exploitation des richesses naturelles de l’Arctique. Ce réchauffement n’est pas global comme on veut nous le faire croire!

    Réponse
    • Thomas

      Bonjour Marc,

      effectivement, le côté drogue ne tient que pour certaines variétés, malheureusement les plus connues.
      et malheureusement aussi c’est l’usage drogue qui a fait qu’on a bloqué TOUS les autres (ce qui est stupide en réalité).

      Par contre pas du tout d’accord avec ton analyse sur le réchauffement climatique.

      Le CO2 n’est pas la seule cause du réchauffement, c’est vrai, je te rejoins là dessus.
      Par contre il fait bien partie des principales causes (certainement pas bénignes).

      Avec d’autres gazs à effet de serre, parfois bcp plus puissants, ça oui.

      Les phénomènes naturels comme les volcans et l’activité solaires sont pris en compte dans les modèles par les experts du GIEC (entre autres) contrairement à ce qui se dit.

      Je t’invite à regarder en détails cette vidéo (un peu longue)
      Où le type analyse très précisément le speech d’une personne qui tient à peu près les mêmes propos que toi (et qui fait le buzz) sur ces questions là : https://www.youtube.com/watch?v=XGq4WRTLfvc

      L’analyse est sans appel, arguments et sources précises à la clé.

      Il y a bien consensus scientifique sur ce réchauffement causé par l’homme.

      Quand aux technologies secrètes qui seraient la cause du problème,
      c’est vraiment du roman de science fiction.

      Il y a tellement de scientifiques sérieux qui travaillent sur la question (et pas seulement au GIEC),
      que ça aurait été largement évoqué et pris en compte là aussi.

      Si tous ces scientifiques étaient à la solde des américains ou des Russes,
      alors il y aurait une chance pour qu’il puissent cacher cette dite vérité (sur les techno secrètes).

      Hors beaucoup travaillent indépendamment des US et de la Russie,
      Il y a de nombreuses équipes internationales qui travaillent depuis des années sur le sujet et qui arrivent aux même conclusions.

      Ils n’ont donc aucun intérêt à protéger soit les US soit la Russie sur ce sujet.

      On raconte tout et n’importe quoi sur ces sujets là (comme sur la Russie),
      de nombreuses sources communiquent de fausses informations.

      Mon métier à moi, c’est justement de me baser sur des sources fiables.
      Sur la Russie comme sur l’écologie.

      Et c’est justement pour ça que j’ai de plus en plus de monde à suivre le blog et ce que je fais.

      Réponse
  12. Elèna ROLLET_LANFRAY

    BONJOUR THOMAS,

    Merci pour ton article sur le Chanvre.

    Je connais le Chanvre depuis fort longtemps, il y en avais en France mais l’agriculture ayant changée…
    il à presque disparu de la circulation. Nous en faisions des vêtements, nous mangions ses graines très nourrissante
    que j’adore, dans les salons bio j’en trouve en huile et graine je me régale. Celui de la Russie est certainement meilleur.
    Je réside depuis 1 ans dans le sud de la France il est moins facile pour moi de me rendre à tes RV.
    Merci pour tout ce que fais,
    Amicalement

    Réponse
  13. france cbd

    J’ai cru comprendre que les russes avait planté des plante de chanvre à tchernobyl pour enlever la radioactivité du sol, est ce vrai ?

    Réponse
  14. RATUMA

    fa ux concernant la culture du chanvre en France, il y en a encore, particulièrement en Normandie et dans le sud ouest

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]