Korolev et l’histoire du premier satellite jamais mis en orbite : le Spoutnik !

Le Spoutnik – 83 kilos, 58 centimètre

Le 4 octobre 1957, le soviétiques envoyaient dans l’espace la fusée qui emportait à son bord une boule d’aluminium de 83 kilogrammes et de 58 centimètres de diamètre, depuis le centre spatial de Baïkonour : le fameux Sputnik. A l’origine les militaires soviétiques souhaitaient se doter de missiles intercontinentaux capables d’atteindre l’occident et surtout l’Amérique. La fusée R7 qui transporta le satellite était alors à l’étude pour transporter la bombe atomique.

Korolev, inventeur du satellite et père de l’aérospatiale russe

Korolev, le père de l’aérospatiale russe et ingénieur de génie était avant tout animé par le rêve de la conquête spatiale. Lors d’une rencontre avec Nikita Kroutchev, alors premier secrétaire du parti communiste, il lui expliqua qu’il était possible d’envoyer dans l’espace un micro satellite, afin de remporter sur les américains une victoire scientifique de premier plan. Les services du renseignement soviétique savaient qu’un tir américain se préparait de l’autre côté de l’Atlantique. Le rêve de Korolev croisait alors l’ambition des soviétiques de damer le pion aux américains et la mission Spoutnik lui fut confiée.

https://youtube.com/watch?v=SuZguR37A4o%3F

La boutique russe – Conquête de l’espace

Le premier satellite

Premier objet envoyé dans l’espace

Le Spoutnik ou PS-1 de son vrai nom, fût le premier objet jamais envoyé dans l’espace. Les détecteurs du monde entier ont pu enregistrer le signal émis par ce satellite rudimentaire, qui emportait avec lui un émetteur radio. Les médias soviétiques très fiers du lancement, ont proclamé le triomphe de la science et de la technologie soviétique alors que le monde entier était stupéfait devant la nouvelle. Korolev avait gagné son pari.

Un ancien ingénieur témoigne

Boris Ievseïevitch Tchertok, ingénieur sur ce programme témoigne dans l’interview, 50 ans après. Le programme qui a permis de lancer le Spoutnik avait impliqué environ 1000 personnes qui travaillaient alors dans le plus grand secret et pour qui ce lancement fût un véritable honneur autant qu’un succès. Le Spoutnik resta dans l’espace pendant 21 jours avant de se consumer à son retour dans l’atmosphère.

Ainsi le premier objet spatial de l’humanité est le résultat étonnant d’un projet militaire développé par des scientifiques, conduit par des politiques et impulsé par une poignée de rêveurs.

« Partagez vos impressions avec moi et avec les lecteurs de Russie.fr. Laissez un commentaire à la suite de l’article,

merci et à très vite »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]