Little Big – l’Electro trash qui décape

LITTLE BIG, le phénomène électro trash

L’électro trash avec Little Big, ça décoiffe !

Je vous propose aujourd’hui de faire un petit détour sur Saint Pétersbourg pour y rencontrer le groupe Little Big. Ce groupe qui monte dans les milieux alternatifs et sur le web vaut le détour, surtout si vous avez l’esprit ouvert (ou un peu déjanté).

Ils sont russes, de Saint Pétersbourg, ils sont créatifs et ils pourraient presque sortir tout droit d’un film d’horreur de Rob Zombie. Ils font de l’électro oui, mais de l’éléctro trash. Voilà en deux mots la formule secrète des Little BIG, le renouveau de l’électro trash Russe avec des productions visuelles toujours très soignées.

Alors vous allez me dire, qu’est-ce que c’est l’electro trash ?

Little Big electro trashL’électro est un genre de musique électronique composé principalement avec une boite à rythme et quelques samples (extrait de musique retravaillés afin de créer une nouvelle composition musicale). La ligne de basse qui généralement l’accompagne renforce le côté saccadé et « robotique » de la rythmique qui évoque un univers futuriste.

Et pour le côté trash ?… Il suffit de regarder les clips vidéo des Little BIG pour comprendre que leur univers est brut de décoffrage ! Avec un esprit qui s’approche plus du “no future” punk, le groupe décrit notre monde d’une manière plutôt noire, même si les sujets peuvent parfois être abordés avec une certaine légèreté (sisi).

Ce groupe formé en 2013 a déjà fait le buzz sur la toile. Ce succès est sûrement dû à leurs clips qui regorgent d’inventivité et de qualité. Il est composé de trois artistes : Ilya Prusikin, Sergey Gokk Makarov, Olympia Ivleva.

Ils ont été popularisés avec le morceau : Everyday I’m drinking, morceau qui fait la satire d’à peu près tous les clichés que l’on peut avoir sur la Russie réunis enun seul clip : Vodka, matrioshkas, communisme, ours mal léché, poivrots et Pussy Riot… Tout y passe ! Attention, oreilles sensibles s’abstenir.

Le groupe fort de ce succès a très vite fait la première partie du groupe sud-africain Die Antwoord à Saint Pétersbourg. Il est vrai que leur musique présente des similitudes. Certaines mauvaises langues diront que les Little BIG ne sont qu’une pâle copie de Die Antwoord. Les deux groupes sont d’ailleurs devenus amis à la suite de ce concert.

Little Big ne s’est pas arrêté là et a sorti d’autres morceaux qui ont eu leur propre succès tel que “Life in da trash” (la vie dans une décharge) décrivant un monde plutôt chaotique habité par des zombies, ou encore “We will push the button” (nous appuierons sur le bouton) qui parodie la puissance militaire et la folie dans laquelle s’est enfermée la Corée du Nord.

Vous pouvez également retrouver une interview en français du groupe ici, réalisée par Vad Him. Et j’en profite pour vous le présenter. A vrai dire, après l’émission “What the Cut”, c’est un peu Vad Him qui les à fait connaître au public francophone grâce à cette vidéo :

A la question : “les français pensent que les russes sont alcooliques, cinglés et qu’ils n’ont peur de rien”, ils répondent simplement… “mais c’est vrai, c’est la vérité !”

Le groupe commence à jouer de plus en plus et aussi à l’international. Il a un bel avenir devant lui, et Russie.fr leur souhaite de réussir tous leurs projets. Little BIG organise sa tournée européenne en 2014 et visitera la France à cette occasion.

Retrouvez ici la chaîne Youtube de Little Big pour voir leurs clips : cliquez ici

Article proposé et écrit par Mathieu Le Berre, qui aura fait venir le groupe en France pour la 1ère fois 😉

Et vous qu’avez-vous pensé de ce groupe déjanté ? Dites le moi dans les commentaires

4 Commentaires

  1. Vad Him

    Hey, ici Vad Him.
    Super article rien à dire 🙂 cool pour ma mention c’est sympa.
    On attend impatiemment le concert du 14 août. Tu penses venir ?

    à bientôt!

    Ps : es tu basé sur Paris?

    Réponse
    • Thomas

      Salut Vad Him… 1er contact. Pour la réponse précise, je t’ai répondu par mail.

      Sympa d’avoir ton commentaire ici 😉

      A+

      Réponse
  2. zen

    Très tarsh. Pas déplaisant et fort dansant !

    Réponse
  3. Daniel

    Original.. Merci pour l’article. Dommage d’être trop loin de Paris.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]