Le Russe au Quotidien – programme et pédagogie

Voilà, le moment est venu de vous présenter le programme (à lire ou à écouter ou voir en vidéo plus bas).. de ma toute nouvelle formation, cette fois SANS GRAMMAIRE.

Le Russe au Quotidien.

En plus du programme, je vous donne aussi ses principales caractéristiques et les points clés de sa pédagogie.

Puisque Le Russe au Quotidien est une formation d’un genre nouveau,
sur laquelle j’ai travaillé pendant des mois (24 pour être précis).

J’ai vraiment hâte de vous ouvrir ses portes ce mardi.

Vous allez vite comprendre pourquoi.

Parce que ça va être un outil génial,
pour tous ceux qui comme vous souhaitent faire une pause avec la grammaire,

et avec les lourdeurs de la langue en général.

Tout en faisant de réels progrès.

Oui, vous m’avez bien compris,
il n’y a PAS de grammaire dans cette formation,

uniquement de la pratique, 100% pur jus.

C’est à dire ?

tout ce qu’il faut pour vous créer les automatismes nécessaires rapidement,

ceux-là même qui vous permettront de vous débrouiller,
et d’avoir des conversations sur les 20 sujets les plus utiles de la vie courante,

Avec à chaque fois les phrases clés sonorisées :

  • à vitesse lente,
  • puis à vitesse rapide,

Et bien sûr aussi à l’écrit, avec toutes les traductions.

Et la prononciation exacte,
telle que les russes la prononcent vraiment (voir plus bas).

Donc, voilà comment ça se passe concrètement…

La pédagogie dans Le Russe au Quotidien

Le Russe au Quotidien : une pédagogie innovante

Le Russe au Quotidien est une formation SANS grammaire
basée à 100% sur la pratique.

Le thème du repas et du petit déjeuner – 1 parmi 20 sujets clés

Vous écoutez et surtout vous répétez chaque phrase à votre rythme.

Car toutes les phrases sont enregistrées à vitesse lente tout d’abord, puis à vitesse normale.

Cela vous permet de décomposer chaque mot tranquillement (si nécessaire), 

pour ensuite accélérer progressivement (à votre rythme).

Et si vous allez en Russie,
par exemple au restaurant un soir,

et bien vous révisez la thématique qui vous intéresse et les phrases précises sur lesquelles vous avez besoin de travailler dans la journée.

Et vous allez gagner un temps fou,

tout en créant les automatismes dont vous avez besoin,
pour ne plus avoir à réfléchir à chaque mot.

Pas besoin d’entrer en mode panique “oh, il faut que j’aille sur Youtube ou dans le dictionnaire pour vérifier ceci ou cela”.

Car vous avez tout à disposition 24h/24h et en 2 clics avec les phrases types sur chaque sujet clé de la vie courante.

La prononciation est exactement comme le font les russes,

puisque toutes les phrases sont enregistrées à partir de la voix de Nazezhda
(mon assistante russe) sur cette formation.

Donc, vous n’avez plus besoin de vous demander, ni de savoir où trouver les phrases dont vous avez besoin, ni la manière dont elles se prononcent.

Tout le matériel a déjà été compilé pour vous en 20 thématiques distinctes
les plus courantes
(voir le détail plus bas dans le programme).

Plus besoin d’avoir recours à un dictionnaire,
ni de vous replonger dans vos vieux cours, car vous avez tout sous la main.

Comment ça marche exactement ?

Vous entrez sur la page de chaque thématique en 2 clics, sur un site de formation privé.

Pour chaque thématique, vous avez une playlist, avec entre 50 et 200 phrases les plus importantes (il y en a plus ou moins selon le thème abordé).

Vous sélectionnez la ou les phrases qui vous intéressent.

Et vous cliquez sur “play”.

Là, vous n’avez plus qu’à écouter la voix de Nadezhda, mon assistante,
qui a bien voulu me prêter sa voix pour cette formation,

lentement, puis à vitesse normale,
puis à les répéter à haute voix.

En même temps que vous écoutez, vous voyez comment s’écrit chaque phrase, et consultez la traduction d’un seul coup d’œil.

En plus de cela, vous avez une fiche aide-mémoire par thématique avec l’ensemble des phrases en russe et en français à télécharger.

Bref, avec Le Russe au Quotidien,

vous avez la formation idéale pour entrer à fond dans la pratique,
sans vous prendre la tête avec les lourdeurs habituelles.

Il sera toujours temps de reprendre la grammaire plus tard,
quand vous aurez l’esprit plus libre pour ça (si vous en avez marre).

Et d’ici là, vous ferez quand même d’énormes progrès, au lieu de ralentir,
voire de vous arrêter, faute de motivation.

Les 20 thématiques abordées dans la formation

Lire les panneaux dans les rues et apprendre à se repérer en russe

Les 20 sujets les plus utiles de la vie courante.

Et vous allez me dire que c’est peut-être beaucoup.

Oui et non.

C’est beaucoup si vous voulez tout faire en même temps, ça oui.

Mais ça, c’est la mauvaise méthode.

Avec moi et avec Le Russe au Quotidien,
vous y allez tranquillement, à votre rythme à vous.

Et c’est aussi un début, puisqu’à ces 20 sujets essentiels,

viendront s’ajouter de nouvelles thématiques avec les futures mises à jour
prévues pour cette formation (sans surcoût).

Sans plus attendre, voici les thèmes que vous allez rapidement maîtriser,
grâce à Le Russe au Quotidien.

  1. Rencontrer les russes
  2. Au restaurant
  3. Dans les transports (métro, taxi, bus, train, tramway)
  4. Dans les rues de la ville (panneaux, enseignes, orientation)
  5. Loger à l’hôtel ou en appartement
  6. Se donner rendez-vous
  7. Relations amoureuses, séduction
  8. Médias russes : radio, télévision et presse
  9. Sorties, spectacles
  10. Au téléphone ou dans un texto / SMS
  11. Différences culturelles : les trucs à faire.. et à ne pas faire
  12. Rencontrer des russes sur les réseaux sociaux
  13. Dans l’avion et à l’aéroport
  14. Tout sur l’argent en voyage
  15. Prononcer des toasts
  16. Au musée
  17. De l’aéroport jusqu’à chez vous
  18. Chercher du travail en Russie
  19. En excursion à la campagne
  20. Repas et petit déjeuner

Voilà, si on ajoute à cela que vous aurez accès à tout moment aux questions / Réponses tout au long de la formation, ça fait de cette formation quelque chose d’unique et de tout à fait nouveau.

Attention, cette formation n’est pas faite pour tout le monde

Il n’y aura PAS de place pour tout le monde sur cette formation.
ET j’en limite les places volontairement.

Tout simplement parce que je tiens absolument
à vous accompagner personnellement tout au long de la formation,

de manière à ce que vous ayez de vrais résultats.

Et pour faire ça, je ne peux pas accueillir tout le monde d’un coup.
Ce serait au détriment de la qualité de l’accompagnement que je m’apprête à vous proposer ce mardi.

Et ça n’est pas le but.

C’est aussi la raison pour laquelle les portes de la formation seront ouvertes uniquement entre mardi 29 juin à 7h30 et jusqu’au vendredi 28 à minuit.

(et pas plus).

Le Russe au Quotidien s’adresse à des personnes de niveaux débutant à moyen qui sont avant tout motivées.

J’y tiens particulièrement.

Je m’explique :

 – Niveaux débutant (avancé) : vous aurez un gros avantage – vous pouvez y aller A VOTRE RYTHME. Il vous faut à minima connaitre l’alphabet cyrillique et savoir prononcer ce que vous voyez écrit (mots et phrases).

C’est le niveau minimum pour démarrer LE RUSSE AU QUOTIDIEN dans les meilleures conditions. Bref, si vous êtes capable de lire et prononcer (même sans comprendre), vous avez le minimum requis.

Toutes les phrases et tournures sont abordées une par une et les exercices vous font tout répéter naturellement lentement, puis à vitesse normale (Toutes les phrases sont enregistrées à vitesse lente ET à vitesse normale).

 – Niveaux moyens : Vous connaissez déjà un peu de russe. Vous avez peut-être aussi fait pas mal de grammaire précédemment (ou pas). Quoiqu’il en soit, cet apprentissage vous laisse dans la frustration de ne pouvoir utiliser ce russe comme vous le souhaitez.

Car vous avez tendance à vous mélanger les pinceaux et peut être à trop réfléchir ou même à culpabiliser sur comment dire ceci ou cela sans faire d’erreurs.

Bref, vous tournez en rond et vous cherchez quelque chose de différent pour faire des progrès autrement et rapidement.

Cette formation est pour vous à envisager comme un perfectionnement, comme une manière de prendre les choses autrement et ainsi d’éviter de rester bloqué (votre pire ennemi si vous voulez progresser).

Quoiqu’il en soit, dans un cas comme dans l’autre,
cette méthode est idéale pour vous.

Car vous êtes décidé à apprendre le russe.

Et vous êtes prêt pour cela à vous procurer les bons outils et à travailler avec une méthode originale, novatrice et qui change de l’ordinaire.

Bref, vous l’avez compris, je vous prépare ici quelque chose d’unique.

Et je suis certain que cette nouvelle méthode
pourrait changer beaucoup de choses pour vous.

En vous ouvrant les portes de la Russie d’une manière différente et concrète.

Mais je m’arrête là pour aujourd’hui.

Mardi je vous ferai une offre spéciale pour le lancement de la formation, avec quelques surprises que j’ai gardé sous le coude.

C’est à dire,
quelques trucs en plus pour vous aider tout au long de cette formation,

et dont je ne vous ai pas encore parlé.

Je vous donne donc rendez-vous
dès mardi matin pour la suite.

MAINTENANT J’AIMERAIS VOUS DEMANDER CECI :

Si avec ce programme et les principes que l’on vient de voir vous avez des questions à ce stade,

alors posez-moi TOUTES VOS QUESTIONS MAINTENANT dans les commentaires ci-dessous.

J’aurais grand plaisir à vous répondre.

26 Commentaires

  1. AUGUEY

    Bonjour,
    je sais lire le russe mais je ne comprend pas ce que je lis, je connais quelques phrases car je suis aller souvent en Russie, Moscou, Saint-Petersbourg, Penza, Nigny novgorode, et quelques villages.
    Vous l’aurez compris, j’aime voyager en Russie et j’aime la culture Russe.
    Question: cette formation est elle faite pour moi?
    Très cordialement,
    Albert

    Réponse
    • Thomas

      Bonjour Albert,

      la formation vous ferait certainement faire de gros progrès en lecture,
      car vous avez les phrases enregsitrées avec leur forme écrite au même endroit.

      Vous feriez aussi de gros progrès en prononciation.

      En tout cas, merci d’avoir posé la question.
      Et à demain 😉

      Réponse
      • KAICI

        Je voudrais bien avoir un certificat de fin de formation avec le niveau acquis pour l inserer dans mon cv et ajouter un plus a mon parcours professionnel. Notre clientèle est essentiellement russe. Pouvez vous m aider au bout d un an à réussir à atteindre un niveau de formation pour être a l aise dans les entrevues ou C est juste une formation pour touristes
        Merci infiniment

        Réponse
        • Thomas

          Bonjour Kaici,

          et merci de ton commentaire,

          cette formation permet à chacun de se débrouiller sur les sujets principaux de la vie courante. C’est loin d’être fait uniquement pour les touristes 🙂

          Parmi ces sujets, il y a le travail. Donc oui, je peux t’aider à améliorer ton vocabulaire par rapport à ton propre travail d’autant que tu n’est pas seule à apprendre et que tu auras des réponses à toutes tes questions pendant un bon moment, c’est à dire tout le temps de préparer tes entretiens, au delà des phrases types déjà données dans la formation qui sont très nombreuses et faites pour te permettre de délier ta langue dans la plupart des situations courantes.

          Ensuite pour affiner, tu pourras t’appuyer sur le groupe privé pour poser tes questions, demander des phrases dont tu aurais besoin et obtenir des réponses claires et précises 🙂

          Voilà, en espérant avoir répondu à ton message,
          sinon n’hésite pas à me préciser tes questions et j’y répondrai personnellement ^^

          Merci à toi et à très vite dans tous les cas.

          Réponse
      • Wahida
  2. AUGUEY

    Re: Est il possible d’enregistrer les cours sur une clé USB et d’écoute dans la voiture afin de progresser plus rapidement et bien assimiler les cours.
    Merci de votre réponse,
    Albert

    Réponse
    • Thomas

      Tous les contenus seront téléchargeables,
      passé la période de garantie de 30 jours, oui.

      C’est bien sûr fait pour que ce soit possible.
      L’idée étant de gagner du temps 😉

      Réponse
  3. Gordeeff

    Bonjour merci mais je viens de vous acheter le russe au cas par cas et les verbes
    Cela fait une somme et je commence juste les modules donc il est plus simple de les étudier et ensuite de voir ce cour supplémentaire qu il va falloir payer
    Cordialement

    Réponse
    • Thomas

      Bonjour Gordeeff,

      oui bien sûr, une chose à la fois, c’est déjà très bien 😉
      Toutes mes excuses pour ces messages qui ne t’étaient pas forcément adressés.

      Bien à toi

      Réponse
  4. Anne

    Bonjour Thomas,
    Je fais du russe depuis 2 ans (2h par semaine dans un centre culturel). J’ai accumulé beaucoup de grammaire mais impossible de « décoincer » à l’oral. Si j’adhère a ta formation, combien de temps cela va-t-il me prendre sachant que je n’ai qu’une heure par jour à consacrer au russe ?

    Réponse
    • Thomas

      Bonjour Anne,

      1 heure par jour, c’est déjà énorme.
      Si tu peux faire ça, c’est génial.

      Après la clef, c’est de savoir varier les exercices, de bien faire ceux à haute voix (à chaque fois).
      Et au bout de 3 ou 4 semaines, tu devrais déjà sentir plus de facilités à l’oral.

      Et à partir de là, les choses iront de mieux en mieux.

      Alors je te donne rendez-vous dès demain pour la suite 🙂

      Réponse
  5. Lydia

    Je vais probablement me laisser tenter… vu que cette formation là me paraît plus en rapport avec mon niveau.
    Deux petites questions: si je m’inscris dans le temps imparti, est il possible de commencer malgré tout un peu plus tard? La possibilité de télécharger me tente bien car, je suis en plein projet de reprise d’etudes, et je vais être amenée à bouger beaucoup les prochains mois. Donc pas sûre d’avoir le net au quotidien. Mais je suppose qu’il sera nécessaire de se connecter malgré tout régulièrement pour enregistrer sa progression?
    Et seconde question, je suis en train de réfléchir au budget nécessaire. Cette nouvelle version sera elle comme la précédente payable en plusieurs fois?
    Après, si pour une raison administrative à deux ronds (toujours envisager plusieurs cas de figure) mon projet- non linguistique mais à Bruxelles, autant dire au paradis des langues etrangeres malgré tout, sachant que la seconde année va demander une double orientation et que j’ambitionne bien d’ajouter langue et traduc’ en mineure -n’aboutit pas, vu que j’aurais un an de disponibilité pro à utiliser, j’envisage les stages de langue en immersion comme plan bis, du coup, la formation me serait encore plus rapidement utile.

    Réponse
    • Thomas

      Hello Lydia,

      et merci pour ton message,
      oui bien sûr, tu peux commencer quand tu veux.

      Et tu peux même me demander de remettre l’envoi des cours au début, si tu veux tout reprendre à un moment ou un autre.
      Ce programme est fait pour s’adapter à toi et à tes contraintes. Il est souple et à prendre à TON rythme à toi.

      Et oui, tu pourras tout télécharger, y compris les phrases en mp3 chapitre par chapitre.

      Et il n’y a pas d’obligation de connexion au site. Là dessus, c’est comme tu veux.
      Mais si tu veux profiter de l’enregistreur sous les cours par contre, c’est sur le site que ça se passe (là aussi, sans obligation).

      Pour ce qui est des moyens de paiement, je te confirme qu’il y a plusieurs variantes prévues 🙂

      Merci pour ton intérêt et je te dis à demain pour l’ouverture des portes

      Thomas

      Réponse
      • Lydia

        Bon, ben, voilà,..j’ai craqué..
        et pas seulement pour le russe au quotidien, mais pour l’intégralité de la formation ( mon dernier salaire tombant ce mois -ci, avant la disponibilité, c’était le dernier moment où en profiter, après ça, advienne que pourra. Et je cite mon ptit pote Essenine un jour où il était en mode YOLO: На земле живут лишь раз!).

        Puisque j’étais aussi intéressée par celles sur les verbes et les cas, autant en profiter, ça devenait au final plus intéressant d’investir dans l’intégralité d’un coup que petits bouts par petits bouts. Du coup,je vais aller très vite sur les bases et l’alphabet.

        Je ne manquerai pas d’en faire un sujet sur mon blog ” spécial langues” quand je l’aurais entamée.

        Et, au delà de la langue, je suis bien contente de rejoindre la communauté des fans de culture russe 🙂

        Réponse
  6. Bourgoint

    Bonjour
    Évidemment je suis tentée par ta formation.
    J attends donc demain pour savoir ce que tu proposes.

    Réponse
    • Thomas

      ça marche, merci à toi pour ton message
      et je te dis à demain pour la suite 🙂

      Réponse
  7. Marie Laurence

    Bonjour Thomas,
    Tes cours de grammaire du Russe au cas par cas sont très bien faits. Maintenant, il me manque le vocabulaire de conversation et donc je suis tentée, moi aussi par cette nouvelle forme d’apprentissage du russe. Toujours très motivée.

    Réponse
    • Thomas

      Super d’avoir de tes nouvelles Marie,

      et de bonnes nouvelles en plus 😉
      Si tu es là, alors oui, cette formation peut te donner une suite logique et te permettre de faire une pause avec la grammaire avec un focus spécial sur le vocabulaire, les phrases clés et la conversation.

      Ravi de te voir à nouveau,
      Et je te dis à demain pour la suite ^^

      Thomas

      Réponse
  8. Croz Jacky

    bonjour!
    Je suis allée en Ouzbékistan et j’ai rencontré une guide avec qui je suis maintenant amie.Elle parlait russe avec les gens du pays donc pour communiquer un peu dans sa langue j’ai commencé à apprendre le russe avec la méthode Assimil ce qui ne m’a pas été trop difficile dans les 40 premières leçons ensuite c’était plus difficile j’ai eu recourt à Babbel où j’avais plus d’explications et j’en suis satisfaite hormis le fait que je n’ai pas l’occasion d’avoir des conversations pour juger de mon niveau la conversation étant loin d’être innée dans cette langue
    J’ai vu la vidéo présentant votre programme et je crois que Le Russe au quotidien me conviendrait parfaitement..Car ce que je veux surtout c’est communiquer dans cette langue et j’aimerais faire un petit séjour à St Petersbourg dans l’année.Merci de me dire s’il est possible d’intégrer ce programme

    Réponse
  9. AUDEON VANESSA

    Привет.

    Je lis maintenant des mots en russe, parfois j’hésite sur certains caractère que je rencontre un peu moins, cependant, l’ensemble du mot me rappelle assez bien sa prononciation. j’ai commencé à apprendre le russe, j’ai vite été démotivée, car la méthode m’imposait de connaitre toutes les déclinaisons avant de passer à la pratique du dialogue; c’était comme apprendre le solfège puis ensuite l’instrument alors que j’ai besoin d’utiliser rapidement la théorie. donc cette nouvelle méthode à de quoi m’attirer. je pense que je retiens mieux ce que je mets en pratique. je suis en mode “Play while Load”, utiliser pendant le chargement. je souhaite m’amuser à connaitre la langue russe avec cette méthode. vivement je la découvre vite.

    Réponse
    • Thomas

      Merci Vanessa pour ton message,

      je te comprend à 100% et l’image du solfège avant l’instrument est très juste.
      Tu as la bonne réflexion pour te lancer, la bonne approche.

      Reste connectée pour ce que j’ai préparé dans quelques heures, ça devrait t’intéresser ^^

      Réponse
  10. noisette27

    Bonsoir Thomas,je suis ton élève pour le russe en 365 jours. Dans cette nouvelle formation y a t’il doublon ? J’adore apprendre le russe, j’aime beaucoup ta formation et tes vidéos mais je manque j’avoue de motivation. C’est que j’ai une mauvaise mémoire, par contre c’est vrai que certains mots bien appris à fond je peux les distinguer dans des chansons ou dans des écritures….Et c’est vrai que la grammaire me rebute, comme quand j’étais à l’école pour la grammaire française ou je faisais un blocage ;0)…Et pour l’alphabet c’est vrai tu avais raison en une semaine je le savais, malgré ma mémoire…..Amitiés.

    Réponse
  11. Jean Simon

    Bnjr, dans mon pays, l’apprentissage de cette langue n’a guère d’importance, mais je compte demander une bourse en Russie en architecture, et vu l’état actuel des choses (confinement et tout) et en étant un débutant moyen (avec 3 applis sur mes portables et des tuto), je me demande si avec l’absence de grammaire dans votre cursus, ce ne serait pas un problème pour moi. Merci
    Votre liste de thème m’impressionne by the way…

    Réponse
    • Thomas

      Hello Jean,

      la pratique sans grammaire peut servir pour des personnes qui en ont marre de la grammaire, histoire de faire une pause, de quelques semaines ou quelques mois tout en travaillant la pratique. Il ne s’agit donc de maintenir sa motivation en changeant de façon d’apprendre, un moment ^^

      Ensuite on peut très bien reprendre la grammaire qu’il faudra connaitre si l’on veut continuer son apprentissage,
      mais à ce moment là tu auras déjà une belle base de pratique.

      Voilà ^^

      Réponse
  12. Pascale DAVID

    Bonjour Thomas,

    Si elle est abordable, j’aimerais “faire le saut” pour cette formation sur quatre jours. Qu’est-ce que cela signifie au juste ? Aurons-nous rendez-vous en ligne pour des échanges directs à une heure donnée ? Parce que, normalement, comme tout ce qui se passe en ligne, cela peut être fait à n’importe quel moment, sur 1 jour ou 2 si je veux accélérer ou sur plus si je veux prendre mon temps. Cela veut dire quoi exactement “sur 4 jours'”?
    Personnellement, je ne te suis pas trop dans l’idée du russe sans grammaire. Je pense, pour avoir essayé maintenant en situation, que c’est juste impossible de parler correctement si on n’a aucune notion des déclinaisons, du genre des mots ou des groupes de verbes. Je travaille beaucoup avec un livre de S. Javronina et A. Shirochenskaya : “Le russe en exercices”, qui est très bien fait parce qu’il repose sur la pratique et la répétition en même temps. On y introduit pas à pas des notions de grammaire à pratiquer dans des phrases, qu’on nous fait répéter sur plusieurs exercices complémentaires les uns des autres.

    Mais je veux bien essayer, si tu me dis comment s’inscrire. En ce moment, je suis confinée dans un hôtel de St-Pete jusqu’à au moins jeudi prochain, pour cause de covid. Et j’ai beau essayer de parler russe avec le personnel de l’hôtel (essentiellement pour la commande des repas, par exemple, qu’on m’apporte dans la chambre) : ils me répondent systématiquement en anglais !
    Je ne peux plus avoir de contact avec la population russe, je ne vois presque plus personne ; alors oui, je veux bien faire un peu de pratique intensive avec vous !

    Réponse
    • Thomas

      Bonjour Pascale,

      et merci pour ton message,

      la suite de l’atelier avec tous les détails pour s’inscrire arrive très bientôt ^^
      je n’ai pas dis qu’il ne fallait aucun notion de grammaire pour apprendre le russe.

      Bien sûr qu’il y a un moment où il faudra aussi maitriser la grammaire de base.
      Mais quand on en fait depuis un moment et qu’on a l’impression de stagner, cette formation peut être une très bonne alternative, qui permet de ne plus faire de grammaire pendant un moment, tout en travaillant la pratique à l’oral.

      Un peu comme le feraient des enfants… qui ne font pas de grammaire avant leurs 6 ans,
      pourtant ils parlent russe bien avant ^^

      Donc l’idée est de faire un peu comme eux, par la répétition, la lecture en plus, en attendant de reprendre la grammaire indispensable, quand ce sera le moment. Cette méthode permet de beaucoup progresser tout en faisant une pause de grammaire de quelques semaines ou quelques mois.

      Et ça marche plutôt bien pour ceux qui appliquent les exercices à la lettre.
      Pour les rendez-vous en direct, je pense qu’il y aura ce qu’il faut ^^

      Bon courage pour ton confinement,
      Et j’espère à très vite, regarde bien tes emails ces prochaines jours pour ne rien manquer 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)