Interview – Apprendre le russe, avec Ania

Apprendre le russe avec Ania

Apprendre le russe en vidéo avec Ania

Et voici la transcription de l’interview par écrit, si vous préférez :

Thomas : Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de Russie.fr. Je suis avec Ania. Bonjour Ania

Ania : Bonjour Thomas

Thomas : Ania est blogueuse. Elle s’occupe du blog http://apprendre-le-russe-avec-ania.fr. Et elle a notamment à son actif une série de vidéos qui sont très amusantes sur comment apprendre le russe. Et voilà on va parler un petit peu avec elle et voir d’où vient ce projet, comment ça se passe, etc… Donc salut Ania !

Ania : Salut Thomas. Comment ça va ?

Thomas : Et bien écoute, très bien. Comment t’est venu ce projet “http://apprendre-le-russe-avec-ania.fr” ?

apprendre-le-russe-avec-ania-interviewAnia : Ecoute, j’ai commencé ce projet parceque je suis un petit peu dans un moment de ma vie où j’essaie de me reconvertir professionnellement.

Et ça m’a paru intéressant de faire un blog sur l’apprentissage de ma langue maternelle, parceque j’ai l’impression d’avoir des petites clés pour faciliter l’approche, le parcours d’apprendre le russe et notamment au tout début quand on est vraiment débutant, quand on commence le russe.

J’ai l’impression d’avoir des petites clés pour permettre aux francophones curieux et désireux d’apprendre le russe, de progresser.

Thomas : Alors quel genre de clés par exemple ?

Ania : Par exemple, je ne sais pas, mais l’alphabet russe par exemple. Il y a sûrement une façon de le présenter et les règles de lecture, le vocabulaire. Il y a toujours je pense une manière un peu plus ludique que celle qui est traditionnellement utilisée pour finalement y arriver mieux.

Thomas : Alors sur ton site, il y a deux portes d’entrée, il y a deux grandes sections. Il y en a une qui s’appelle “Apprendre le russe avec Daniel” et l’autre qui s’appelle “apprendre le russe avec avec Alice”. Est-ce que tu peux nous en dire un petit peu plus là dessus, parceque ça m’intrigue. Je trouve ça intéressant.

Ania : Bah écoute, Daniel, c’est un jeune français qui a envie d’apprendre le français

Thomas : Le russe.

Ania : Le russe pardon. Donc il me filme. Il est derrière la caméra, et mois je lui parle. C’est comme si je lui donnais un cours de russe… voilà à la personne. Finalement en la regardant.

Thomas : Donc c’est des petits dialogues que vous faites ensemble.

Ania : Oui, c’est des petits dialogues ou même j’explique en général et lui il fait son retour directement sur ce qu’il retient, ce qu’il comprend ou sur les questions qu’il peut avoir sur le champs.

Thomas : D’accord.

Ania : Comme quelqu’un qui découvre vraiment ce que je lui explique. Et Alice, c’est ma fille qui a maintenant deux ans et demi et qui commence à parler bien le français et un petit peu le russe aussi. Et donc avec elle, je joue, je lui parle russe, je lui fais répéter les mots.

Je pense que pour n’importe qui, c’est très important d’entendre et d’écouter et d’essayer de répéter les mots qu’on veut essayer de retenir. Donc voilà, c’est une autre méthode, une autre approche, vraiment… C’est plus une approche “vocabulaire” pour l’instant.

Thomas : Donc tu as deux grands débutants, ou plutôt un grand débutant et une toute petite débutante.

Ania : C’est ça, c’est un projet naissant on va dire.

Thomas : Et donc c’est pas la même approche d’apprendre le russe débutant pour un grand et pour un petit ?

Ania : Oui oui, après les vidéos avec Alice, elles sont pas vraiment prévues pour les petits. On va dire que c’est une manière ludique d’enseigner du vocabulaire, des petites situations et de grammaire mais légère. Alors que avec Daniel on fait vraiment des choses qu’apprennent les adultes quand ils apprennent une langue étrangère.

Thomas : Et tu me disais en préparant l’interview que c’était rigolo parceque les petits ils n’ont pas forcément besoin d’une méthode. Ils apprennent quand même.

Ania : Ils apprennent quand même oui. D’ailleurs,la réplique avec Alice elle est un peu plus libre. Tantôt je lui fait vraiment répéter méthodiquement les mots, tantôt simplement je joue avec elle et après sur les vidéos, je traduis simplement ce que je dis et comme ça les gens peuvent simplement entendre cette langue qui est très différente. Et voilà, ça permet au bout d’un moment. Hop, tu vas trouver un mot, reconnaitre et retenir quelque chose, sans forcément procéder d’une méthode pragmatique.

Thomas : Il y avait une chose aussi que tu me disais en préparant l’interview. C’était sur comment toi tu as appris le français. Tu me disais qu’il y avait un truc qui t’avais vraiment aidé. Alors, oui, c’est un peu l’astuce que j’aime bien quand on apprend… Moi je sais que j’ai beaucoup appris le français avec les chansons. Avec les chansons voilà…

Ania : Je trouve qu’en apprenant le russe, il y a toujours des petites chansons sympas qui sont possibles. Et c’est vrai qu’en écoutant une chanson… on le fait en général pour se détendre, pas tellement pour apprendre le russe, et déjà ça sort du côté formation…

Et si c’est une chanson qui est belle et qui revient un petit peu dans la tête, on retient forcément quelques mots. Et petit à petit, on construit sa cathédrale.

Thomas : C’est difficile pour un français de trouver des chansons russes avec le texte ?

Ania : Non, non, pas du tout, toutes les chansons russes sont disponibles sur Internet gratuitement. Sur internet il y a tout… Mais simplement c’est vrai qu’il faut chercher. Il faut avoir peut être deux ou trois cléfs sur qui écouter, se renseigner un tout petit peu, sur quel genre de musique vous aimez, quels sont les groupes qui existent en Russie, Sur quelle sont les chansons qu’on entend vraiment. Ou alors c’est vraiment la musique qui prévaut. Ce genre de choses.

Il faut voir par rapport aussi aux affinités qu’on a…

Thomas : Ok et bien c’est intéressant. Est-ce que tu aurais un dernier mot pour les lecteurs de Russie.fr qui essayent d’apprendre le russe et qui vont aller regarder tes vidéos. D’ailleurs, je vous le conseille parce qu’elles sont plutôt marrantes.

Ania : Bah écoute, je te remercie. Un dernier message. Oui, venez voir, peut être que cette autre méthode vous plaira ou bien. Ce sont les vidéos que je mets en ligne gratuitement et régulièrement sur le site. Donc ça peut toujours compléter d’autres méthodes qui existent. Voilà.

Thomas : Très bien. Et bien écoutez, merci d’avoir suivi cette petite vidéo. On était avec Ania de http://apprendre-le-russe-avec-ania.fr et je vous dis à très bientôt pour une prochaine vidéo de Russie.fr

 

Qu’avez-vous pensé de cette interview ?
Merci de me laisser votre commentaire ci-dessous

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]