Comment prendre le Métro de Moscou, le palais des russes

Le métro de Moscou ? Une merveille architecturale sous-terraine

Le métro de Moscou est le véritable palais des russes

Le Métro de Moscou est connu dans le monde entier pour être une merveille d’histoire et d’architecture. Et encore, la plupart de ceux qui en voient les photos pour la première fois mettent quelques instants à croire qu’il s’agit vraiment d’un métro (voir plus bas).

Le métro de MoscouNous allons voir dans cet article comment prendre le métro et quelles sont les quelques phrases clés indispensables en russe, pour le faire en toute autonomie, même si vous êtes débutant en russe.

Oui, le métro de Moscou est tout simplement extraordinaire, à plusieurs titres, comme nous allons le voir dans cet article.

Et pour ça vous verrez qu’avec 4 phrases, vous pourrez vous débrouiller. Tiens d’ailleurs commençons tout de suite avec le mot métro qui se dit aussi métro en russe “метро”.


Le métro de Moscou est non seulement un moyen de transport hyper efficace, mais aussi un véritable palais sous terrain.

C’est probablement le seul métro au monde dans lequel on peut se prendre à flâner rien que pour voir et admirer la beauté de ses différentes stations.

C’est vrai que c’est bluffant.

Entré en service en 1935, le métro de Moscou est le second métro au monde après celui de Tokyo (en terme de quantité de passagers transportés à l’heure).

Les russes ont fait un bijou en la matière, même si il faut dire aussi qu’ils l’ont payé au prix fort. Il a fallu des bataillons de travailleurs forcés sous Staline, l’homme qui a transformé Moscou, pour lui donner sa splendeur d’aujourd’hui.

Voyez plutôt ici en image, avant de passer à la suite.

6 records absolus tenus pas le métro de Moscou :

Avant de vous expliquer les clés sur comment prendre le métro, voici une brève description de ce à quoi vous aurez droit une fois sur place :

  1. Le débit en passagers du métro de Moscou (à l’heure) a longtemps été le plus élevé au monde, avec une rame tout les 1mn30 en période de pointe. Il transporte 2,5 milliards de passagers  par an.
  2. Le plan du métro de Moscou est d’une grande simplicité comparé à celui de bon nombre de grandes capitale du monde, dont le plan à côté cauchemardesque du métro parisien.
  3. C’est un chef d’oeuvre architectural unique en son genre, un véritable musée sous terrain. Il est sans doute plus beau que n’importe quel autre métro au monde. C’est le palais des russes.
  4. Le métro de Moscou est toujours propre et net. Nous sommes loin de la puanteur et de l’insalubrité du métro parisien (vraiment).
  5. Il est le plus profond métro du monde, conçu pour résister aux attaques aériennes. Il a d’ailleurs parfaitement rempli sa mission pendant les bombardements de la seconde guerre mondiale. Ses escalators sont interminables.
  6. Il renferme des passages secrets utilisés autrefois par les services de renseignement du KGB. Certains passages sont peut être encore utilisés aujourd’hui par son successeur, le FSB. Il y aussi le fameux “métro 2”, réservée à la circulation des forces stratégique en cas d’attaque. Il relierait le Kremlin et les lieux clé du pouvoir bien que cela n’ai jamais été totalement confirmé.

Avec tout ça, le métro de Moscou est spacieux, bien ventilé, il est beau et je dois dire qu’on s’y sent plutôt bien et à toute heure.

On s’y sent en sécurité.

Il est d’ailleurs surveillé dans chaque station. L’air y est parfaitement respirable. On est pas en permanence gêné par les odeurs désagréables ou par des passagers, encore moins par la saleté.

Autre trait à signaler, on y trouve aucun SDFs qui y passe la nuit. Il y a bien quelques mendiants, mais rien à voir avec le flot ininterrompu que nous avons à Paris. Le fait qu’il n’y en ait pas du tout dans le métro russe change vraiment l’ambiance.

On a pas peur de s’y asseoir, partout c’est propre. Après, à la question, mais que font ils de leurs SDF, je dois avouer ne pas avoir la réponse.

Le style des stations est varié, même si le tout forme une cohérence qui frise la perfection. On y trouve du baroque du marbre, des dorures, de multiples statues et fresques… partout, surtout dans les stations du centre de Moscou (à l’intérieur du Koltso).

On y trouve aussi du granit et des stations plus modernes avec des structures en verre en en métal. Certaines stations sont des monuments à part entière érigés à la gloire de l’époque communiste.

Bref, les stations du métro de Moscou représentent les idéaux, la beauté et même l’élévation de l’âme de tout un peuple, et c’est d’ailleurs dans ce sens qu’il a été conçu. Et franchement, ça marche. On s’y sent comme tiré vers le haut.

Comment prendre le métro de Moscou de manière autonome ?

Prendre le métro en Russie, 3 trucs à savoir et les phrases clés à connaitre

Le métro fonctionne parfaitement en Russie. A partir du moment où vous avez votre un titre de transport et quelques phrases type pour vous y débrouiller, tout ira bien.

D’ailleurs j’en profite pour signaler qu’il n’y a pratiquement pas de fraude, la police étant présente dans chaque station.

Et puis vous verrez qu’il est plutôt simple de s’y retrouver. La signalisation y est très claire.

Il faudra juste savoir lire en russe (même sans le comprendre), ne serait-ce que pour reconnaître votre station et les indications de base. Et si vous ne connaissez pas l’alphabet russe, alors c’est juste l’affaire d’une semaine, tout au plus (avec moi).

D’ailleurs le plan de métro vous offre l’occasion de réviser la lecture simplement, comme vous avez systématiquement la translitération en anglais à côté du nom des stations en russe.

Pour prendre le métro de manière autonome,

Vous devez être capable de faire ces trois choses par vous même :

1 – Acheter une carte ou des jetons pour vos trajets
Pour ça, il faut passer soit au guichet en entrant dans n’importe quelle station de métro. Ou alors en payant à la machine, où vous pouvez directement retirer vos titres de transport. Le mieux est pour ça de prendre une carte avec plusieurs voyages d’un coup (10, 20 ou 50, selon la durée de votre voyage).
A Saint Petersbourg, vous pouvez encore aussi prendre des jetons. Les jetons étant l’ancien système tout droit hérité de l’époque soviétique.

2 – Consulter le plan du métro pour y repérer votre trajet
Le plan du métro de MoscouLà, c’est le pied, le plan est très simple à suivre. Quelques lignes bien distinctes les unes des autres et une ligne circulaire.

Chaque station de métro à son nom en russe et en anglais.

C’est donc très facile d’y trouver votre destination.

Les plans de métro se trouvent dans n’importe quelle station.

Sinon, vous pouvez aussi simuler votre trajet avec une carte interactive ou alors par Internet en allant sur www.metro.spb.ru pour le métro de Saint Pétersbourg, et sur www.mosmetro.ru pour le métro de Moscou.

Je vous invite à jeter un oeil la vidéo qui accompagne cet article et où j’en fais une démonstration.

3 – Connaître votre station de départ et votre station d’arrivée
Oui, le minimum pour indiquer d’où vous venez et où vous allez et vous repérer sur un plan, c’est ça. Prenez le temps de consulter le plan AVANT si vous n’êtes pas sûr de vous et que ça peut vous aider.

Vous pouvez aussi d’écrire sur un papier le nom de votre destination et des changements éventuels que vous aurez à faire. Comme ça, si vous n’y arrivez pas à l’oral, vous aurez un plan B dans votre poche.

Mais si vous voulez vous débrouiller seul, alors ça tombe bien. Je vous ai préparé les 4 phrases indispensables pour être autonome dans le métro dans la vidéo.

Je vous ai même concocté un complément gratuit de 50 phrases supplémentaires et avec tout le vocabulaire pour que vous puissiez devenir 100% autonome, non seulement dans le métro, mais aussi dans les transports en général en Russie.

Ceci étant dit, il me reste un ou deux conseils utiles pour pleinement profiter du voyage.

Les règles de base à respecter dans le métro de Moscou (et en Russie)

Sans les appliquer, vous pourriez avoir un peu de mal à vous y faire, alors autant vous prévenir tout de suite. Il y a quelques règles et bonnes habitudes à prendre tout de suite dans le métro en Russie.

On peut appeler ça les codes culturels des russes dans le métro, ceux que l’on ne peut pas deviner et qui nous dépannent bien quand on les connait.

1 – se mettre à droite dans les escalators

Les escalators des métro de Moscou et de Saint Pétersbourg sont très grands, comme le métro est très profond, beaucoup plus profond qu’à Paris par exemple. Alors beaucoup de personnes descendent les escaliers rapidement pour gagner du temps, et ça va vite.

Si vous vous tenez sur la gauche, vous allez tr!s vite provoquer un embouteillage, des mécontents pour de toute manière devoir vous rabattre et laisser passer du monde. Alors, autant le faire dès le début, à moins que ne préfériez vous aussi prendre les escaliers et descendre plus vite bien sûr.

2 – Dans le métro de Moscou, les gens vont vite – laissez-les passer.

Contrairement à vous, ils connaissent leur métro par coeur et ils ne s’ébahissent pas comme vous allez le faire sur la beauté du lieu, surtout si vous y aller une première fois. Et si je vous le dis ici, c’est qu’il peut y avoir beaucoup de monde, surtout aux heures de pointe.

Donc pour admirer une fresque ou quelques statues dans les meilleurs conditions (pour vous), voilà ce qu’il faut faire. Mettez-vous simplement sur le côté ou dans un endroit où il n’y a pas de passage.

Vous risqueriez autrement d’être emporté par la foule malgré vous, ou à nouveau de provoquer des bouchons dans la marée humaine et provoquer de la grogne.

3 – Les russes poussent… il faut le savoir.

Et ils ne sont pas du genre à s’excuser platement pour vous avoir poussé littéralement dans une rame, alors que vous hésitiez de votre côté. Quand il y a du monde, ils poussent jusqu’à ce que ça rentre. Ils poussent et puis c’est tout.

Quand on est pas habitués ça peut surprendre. On se dit même que ce sont des brutes parfois. Et puis, on s’y fait. Et rassurez vous, ça ne va jamais trop loin. Il y a un moment où vous aussi avez le droit de grogner si les limites sont franchies 🙂

L’avantage quand vous connaissez ça, c’est que vous pourrez pousser aussi quand il y a beaucoup de monde (pas si vous êtes quelques-uns seulement). Les russes poussent, mais ils ne poussent pas pour rien. Personne ne vous en voudra si vous êtes dans la norme locale.

Quoi d’autre d’important à savoir sur le métro de Moscou et sur le métro en Russie en général ?

Avec ces quelques conseils et les quelques phrases que vous trouverez dans la vidéo, vous avez déjà de quoi être bien armé pour débuter et préparer vos premiers trajets dans de bonnes conditions.

Si vous trouvez les premières phrases de la vidéo un peu trop difficiles, alors n’hésitez pas à mettre la vidéo en pause au moment où je prononce les phrases, et prenez vraiment votre temps sur chacune d’entre elles.

Si jamais au contraire, vous voudriez en savoir plus, alors téléchargez le supplément gratuit que je vous ai préparé, avec les 50 phrases type et tout le vocabulaire pour maîtriser non seulement vos trajets en toute autonomie dans le métro, mais aussi dans les autres moyens de transports russes (taxi, tramway, train, elektrichka, marshrout…).

Et si jamais vous avez la moindre question ou suggestion, alors n’hésitez pas à m’en parler plus bas dans les commentaires.

Dites-moi vos impressions et partagez les avec nous dans les commentaires ci-dessous. Merci ^^

Crédit Photos : David Burdeny

5 Commentaires

  1. barthelemy helene

    super bien fait! on s’y croirait!

    Réponse
  2. Матильда

    Je n’arrive pas à télécharger le plan du métro et les phrases associées

    Réponse
    • Thomas

      Hello Mathilde,

      pour ça il faut aller dans l’article aux endroits indiqués ^^

      Réponse
  3. Olivia

    Bonjour,

    Je pars avec une copine 4 jours à Moscou en Mars, votre site est super, merci! 🙂

    Olivia

    Réponse
  4. Eric

    Trés intéressante vidéo du Métro. C’est bien fait et ça nous plonge déja dans l’ambiance et dans le mode opératoire pour obtenir des jetons. Nous allons, ma femme , mes enfants et moi à St Petersburg pour juillet et attendons votre mail pour la réduc sur rapidevisa.
    Bonne journée.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)