L’oligarque Khodorkovski – Le Film

Mikhaïl Khodorkovsky a son film

Le film reportage sur Mikhaïl Khodorkovsky

Le film a été très bien reçu par la critique. Il faut dire que c’est un document rare sur l’homme le mieux gardé de Russie. Mikhaïl Khodorkovsky, oligarque en prison depuis 2004, est avant tout prisonnier du pouvoir en place, de Poutine. A tort ou à raison ? C’est ce que tente de nous montrer cet ovni du genre.

Le pacte de Poutine avec les oligarques

A son arrivée au pouvoir, Poutine avait conclu un pacte avec les oligarques, ces hommes les plus riches de Russie, dont la plupart s’étaient enrichi à une vitesse vertigineuse peu après la chute du mur de Berlin et surtout pendant le règne de Boris Eltsine lors des privatisations massives de l’appareil industriel soviétique.

A son arrivée au pouvoir, Vladimir Poutine a convoqué ces hommes richissimes au Kremlin. Leur pouvoir était tel, qu’ils étaient capables de faire élire un Président russe ou d’acheter une majorité de députés de la Douma pratiquement en claquant des doigts. Poutine pour sécuriser le pouvoir leur imposa un pacte proche de la formule suivante : “Gardez vos fortunes et l’État fermera les yeux sur leur provenance, mais investissez en Russie, ne vous mêlez pas de politique, tout ira bien”.

Khodorkovsky et Eltsine

Khodorkovsky rachète Youkos une bouchée de pain

Khodorkovski avait passé un accord avec Eltsine. Il a acheté Youkos pour 300 millions de dollars. La même compagnie pétrolière valait plus de 6 milliards de dollars quelques mois plus tard. Faites le calcul par vous même, Mikhaïl Khodorkovsky venait de réaliser plus de 5 milliards de dollars de bénéfice net en un laps de temps qui battait tous les record. En 2002, Mikhaïl Khodorkovsky était l’homme de moins de quarante ans le plus riche du monde.

La bande annonce du film-reportage le dit très bien “l’époque était comme ça. N’importe qui pouvait gagner beaucoup d’argent et faire des dizaines, voire des centaines de millions de dollars en quelques mois. On appelle ça les opportunités.”

Mikhaïl Khodorkovsky a rompu ce pacte. Il a défié Poutine en se plaçant sur le terrain politique où il devenait une menace sérieuse pour Poutine… peu avant son arrestation.

Les oligarques se sont enrichis très vite.

Ils ont acquis les richesses en capital du plus vaste pays du monde au nez et à la barbe de sa population. L’acquisition des plus grands groupes industriels soviétiques, des mastodontes de l’énergie et des matières premières ont simplement été un rapt orchestré par “la bande à Eltsine” et quelques uns de leurs amis.

La distribution des vouchers avait été faite à la population et chaque habitant de Russie possédait par là une part de l’appareil de production soviétique privatisé. Celui-ci appartenait officiellement “à chacun”, chaque action ne valant pratiquement rien. Ceux qui avaient issu ces vouchers avaient pris soin de les émettre bien en deçà de la valeur du capital du pays.

Quelques personnes bien informées ou dans l’entourage proche de Eltsine on su orchestrer la récupération de centaine, de milliers, puis de millions de vouchers dont la population ne savait pas quoi faire, afin de reconstituer d’immenses accumulations de capital bradé par les privatisations. Pour cela la population était convoquée à des réunions participatives dans toutes les régions russes. Des vouchers étaient rachetés contre des bouteilles de vodka à la sortie des bouches de métro… tous les moyens étaient bons, pour qui avait un peu d’argent et qui avait flairé la bonne affaire.

[field name=form]

Achetez “durable” sur Russie.fr

Ceux qui ont su amasser les plus grandes quantités de vouchers sont ceux qui sont devenus les plus riches. Les oligarques sont nés !

Le film documentaire allemand de Cyril Tuschi est certainement un document que je recommande, car très riche en informations et en explications sur cette période controversée qu’à été l’ère Eltsine. La grande redistribution des cartes avait été faite à cette période là dans des proportions et à une échelle telle qu’il est difficile de l’appréhender.

Un nouveau russe – Pavel Longuine

Dans la même veine, je vous recommande aussi le film “Un Nouveau Russe” de Pavel Longuine sorti en 2003. Cet excellent film reflète bien l’ambiance de l’époque où “tout était possible” et où en dehors des vouchers, d’autres moyens plus ou moins astucieux et plus ou moins légaux de s’enrichir coexistaient. Il montre aussi que ces nouveaux russes étaient aussi pour certains de vrais opportunistes, prêts à tout pour s’enrichir, et qui, au départ n’étaient finalement que des soviétiques comme les autres, parfaitement éduqués et intégrés dans le système soviétique.

[field name=form1]

[field name=form]

Achetez “durable” sur Russie.fr

« Partagez vos impressions sur cet article avec moi et avec les lecteurs en laissant un commentaire à la suite de l’article,

merci et à très vite »

1 Commentaire

  1. noisette27

    Bonsoir Thomas, j’ai ce DVD “un nouveau russe” acheté il y a quelques mois déjà, mais pas encore vu.Quand je l’aurais vu je reviendrais te dire ce que j’en pense. Je continue toujours tes excellents cours…Je commence à me familiariser avec ton blog, mais je ne sais toujours pas où est ce petit clavier russe que tu me parlais sur FB 😉 Amitiés.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]