Comment prendre le taxi en Russie et se déplacer simplement

Prendre le taxi en Russie pour se déplacer en toute autonomie

Prendre le taxi en Russie, une solution simple et pas chère pour se déplacer

Prendre le taxi en Russie, c’est facile, fiable et c’est pas cher. Et en plus ça peut vous éviter les galères de transport, et pas même besoin d’être un crack en russe pour s’en sortir.
Alors voyons ça en détails dès maintenant 🙂

Comment prendre le taxi en RussieLe taxi reste parfois le meilleur moyen de se déplacer dans les grandes villes en Russie.

Par exemple, prendre un taxi en Russie peut vous simplifier la vie dès votre arrivée à l’aéroport pour gagner le centre ville, et inversement pour retourner à l’aéroport en fin de séjour.

Prendre le taxi en Russie est aussi très pratique le soir, pour sortir ou pour rentrer d’une soirée prolongée (ou bien arrosée), une fois que le métro ne fonctionne plus.

Commençons par cette vidéo en situation, et vous aurez ensuite tous les détails plus bas dans l’article pour aller plus loin.^^

Et puis, prendre le taxi en Russie est très abordable et 100% sûr (surtout pour les taxis officiels) alors pourquoi s’en priver.

Le taxi est tout aussi valable pour vos déplacements en journée, surtout si vous êtes à Saint-Pétersbourg ou dans une ville de province. À Moscou, c’est une autre histoire à cause de ses tristement célèbres bouchons interminables. Ils rendent le métro imbattable, sauf bien sûr la nuit.

Pour toutes les autres grandes villes jusqu’à Vladivostok, le taxi est un excellent moyen de déplacement. C’est aussi un lieu de rencontre souvent étonnant pour échanger avec les chauffeurs dont les profils de vie sont très variées avec parfois des histoires incroyables à partager avec vous.

Dans cet article, je vous donne mes trucs “en immersion complète”. Avec ces conseils, vous serez plus autonomes dans vos déplacements en taxi dans n’importe quelle grande ville de Russie.

Nous allons voir les différents types de taxis et leurs particularités, ainsi que quelques phrases clés et un peu de vocabulaire pour que vous deveniez 100% autonome dans vos futurs déplacements.

Mais, juste avant ça, commençons tout de suite par le mot “taxi” qui se prononce exactement comme en français et s’écrit “такси” en russe.

Les différentes manières de prendre le taxi en Russie

Comment faire pour devenir autonome en utilisant les taxis russes ?

Il y a 3 manières de prendre le taxi en Russie :

  1. Par les compagnies de taxis officielles
  2. Avec les sites internet et applications comme Uber ou leur équivalent russe (Get ou encore Yandex Taxi)
  3. Les taxis sauvages (très répandus en Russie).

Je vous propose de commencer tout de suite par ces derniers. Et je vous vois venir pour ceux qui se demanderaient “pourquoi par ceux là ?” Et bien tout simplement parce qu’ils sont utilisés par tout le monde : par les russes et par les étrangers qui prennent vite le pli.

Mais bien sûr, il y a 2 ou 3 astuces à savoir avant de s’embarquer à bord ^^

Les taxis russes sauvages

Dans toutes les villes de Russie, de Moscou à Vladivostok, il est très facile de prendre un taxi dit “sauvage”, même si c’est totalement illégal bien sûr. Et si je vous ne parle ici c’est que tout le monde le fait et qu’il n’y a généralement pas de danger.

Comment ça se passe concrètement ? Vous êtes en ville, vous savez besoin de vous déplacer rapidement d’un point à un autre de la ville.

Vous êtes sur le bord d’une rue fréquentée. Vous tendez le bras. Et une voiture s’arrête très vite devant vous, parfois même deux ou trois.

Ces taxis illégaux sont conduits par à peu près tout le monde dans toutes sortes de véhicules : de la Lada la plus déglingués à des voitures de luxe conduites par exemple par le chauffeur d’une personne fortunée.

Dans les deux cas, vous avez affaire à un type (ce sont à 100% des hommes) qui arrondit ses fins de mois “au passage”, ou qui ne vit que de ça, faute d’un travail régulier.

D’ailleurs vous pouvez même tomber sur un taxi officiel qui débranche son compteur pour encaisser la course à son compte, ce qui est aussi monnaie courante.

Le simple fait de tendre le bras donne le signal à tous les taxis officiels ou non. Le truc, c’est qu’en faisant ça, vous avez 50% de chances d’avoir affaire à un taxi “sauvage”.

Si jamais vous décidez d’y avoir recours, je tiens à préciser que c’est à vos risques et péril et que c’est votre entière responsabilité de faire ce choix.

Je vous le précise ici, même si c’est peu risqué, le taxi sauvage est tout de même illégal et n’importe qui peut s’arrêter pour s’improviser chauffeur.

En Russie comme ailleurs on est jamais 100% à l’abri d’une mauvaise rencontre. “Shit happens”, comme le disent si bien les anglais.

Cela étant dit, je n’ai jamais eu le moindre problème et j’ai probablement pris des centaines de ces taxis “improvisés” lors de mes séjours plus ou moins prolongés chez les russes. Je dois même vous avouer que j’y ai pris goût.

Par contre, dans tous les cas, restez libre de choisir avec qui vous montez en voiture. Il m’est arrivé de refuser une course pour un véhicule ou un chauffeur trop douteux. Et vous avez le droit de refuser, ils ne vous en voudront jamais pour ça, du moment que vous êtes direct avez eux (les russes sont directs).

Pour que le trajet se passe bien, si jamais vous décidez d’y avoir recours, voici les conseils à suivre si vous voulez prendre tout de même un de ces taxi du Fast Est ^^.

Suivez impérativement ces quelques règles (tout le vocabulaire nécessaire est dans le supplément gratuit à télécharger dans cet article) :

  1. Tendez votre bras au bord d’une rue fréquentée (et jusque là, je l’ai déjà dis).
  2. Dès qu’une voiture s’arrête, faites vous une première impression du véhicule et du chauffeur avant d’y monter.
  3. Enoncez votre demande (quitte à répéter un peu avant votre russe) :
    1. Votre adresse précise de destination
    2. Proposez un prix (première proposition)
  4. Selon la réponse / réaction du chauffeur, vous verrez très vite si ça passe ou pas. Vous pouvez négocier le tariff.
  5. Le chauffeur peut vous demander plus que ce que vous proposez. Là, c’est à vous de voir si vous dites “DA” ou “NIET” (pour simplifier), ou si vous lui proposez un autre tarif entre les deux propositions pour trouver le bon compromis. Si c’est “NIET”, passez à la voiture suivante et recommencez. Si c’est “DA”, vous n’avez plus qu’à vous installer à bord.
  6. Dès que vous êtes dans la voiture, assurez-vous que le chauffeur a bien compris votre destination. Vous pouvez même l’avoir écrit (ou fait écrire) sur un papier au préalable si vous n’êtes pas sûr de votre russe à l’oral.
  7. Restez à l’écoute, soyez observateur jusqu’au bout du trajet.
  8. Préparez l’argent de la course avant la fin du trajet.

La première fois, ne le faites jamais seul(e). Faites-le accompagné(e) de quelqu’un qui en à l’habitude, quitte à le faire 2 ou 3 fois et de maîtriser les 3 ou 4 phrases de russe indispensables pour devenir autonome sur ce moyen de transport.

En général, vous aurez déjà une idée du prix à demander au chauffeur pour le trajet après l’avoir demandé à une connaissance locale au préalable.

Et c’est bien sûr préférable.

Sinon, vous risquez de tomber complètement à côté des prix pratiqués.

Les applis pour commander un taxi en Russie

En Russie comme chez nous (et voire même plus) internet est très développé et accessible. D’autant qu’en Russie dans les grandes villes, le Wi-fi est partout (même dans les taxis et dans les transports) et ils fonctionne au quart de tour.

Si vous avez un Smartphone, même français (donc bloqué), vous pourrez vous en servir en mode Wi-fi et commander votre taxi très rapidement sans risquer d’exploser votre forfait.

Les services comme Uber fonctionnent très bien dans les grandes villes de Russie. Si vous ne connaissez pas Uber, alors testez-le près de chez vous. Leur système est juste génial et révolutionne la profession de taxi, tout simplement parce que le service est excellent et que jusqu’ici, on a pas fait mieux.

A part Uber, les russes aussi ont leur appli. Par exemple, Yandex Taxi, l’équivalent du Google russe qui a lancé un service de réservation de taxi hyper efficace pour toute la Russie.

Vous pouvez aussi utiliser l’appli Get Taxi si vous préférez.

Les applis pour commander les taxis sont sans doute plus sécurisantes que les taxis illégaux, surtout si vous débutez. Et pour cause, le tracking fournit par ces appli web garantit une traçabilité de bout en bout. En cas de problème on peut donc facilement retrouver la trace d’un trajet et du chauffeur.

À partir de là, tout le monde a intérêt à ce que tout ce passe bien.

C’est aussi sans doute le plus pratique des taxis, si vous êtes vraiment débutant en russe et si vous ne vous sentez pas encore chauds pour bien articuler vos 4 phrases indispensables pour négocier le prix et arriver à bon port. L’appli se charge de tout ça à votre place…

Quoique pour Yandex Taxi, il faut encore indiquer votre localisation et votre destination en russe. Mais quand même, c’est nettement plus simple.

Les compagnies de taxi “classiques”

Là, il y a l’embarras du choix, même si il vaut mieux connaitre un peu de russe pour vous en sortir tout seul. Heureusement, j’ai prévu pour vous un supplément gratuit que je vous ai préparé (à télécharger sur cette page) pour vous faciliter les choses 🙂

Et ce qui suit devrait même vous motiver un peu plus.

Car si il y a un truc qui saute aux yeux en Russie, c’est la qualité exceptionnelle du service. Il faut dire que la concurrence est forte.

Pour être plus concret, vous commandez sur internet ou par téléphone et convenez de l’heure précise à laquelle vous souhaitez avoir votre taxi.

Un SMS vous préviendra de l’arrivée de votre chauffeur… que ce soit dans quelques minutes ou pour vous prévenir qu’il vous attend.

Vous entrez dans la voiture. Le chauffeur vous demande si vous avez assez chaud, si il faut monter ou pas le chauffage, puis si la musique vous convient.

Rien que ça, en venant de Paris, vous croyez rêver. Et ce n’est pas tout.

Taxis russe : prendre le taxi en RussieVoici ce qu’on trouve sur le tableau de bord de l’une de ces compagnies officielles… un autocollant qui vous propose de contacter le service client si quoique ce soit ne s’est pas passé à votre goût pendant votre trajet, avec un numéro en rouge… celui du Directeur adjoint de la société (d’après les indications).

Et aussi, vous avez droit au wi-fi à volonté à bord, à un chargeur pour votre téléphone portable, au paiement par carte bleue, à un siège pour enfant et à l’air conditionné.

Waw ! Qui dit mieux comme service client ?
Oui, prendre le taxi en Russie, c’est ça aussi !

Alors, vous allez me dire, pour commander un taxi par internet, comment faire ? Pour ça, il suffit d’aller sur Yandex (le Google russe) et de taper (taxi + le nom de la ville où vous êtes), même en lettres latines, et le moteur de recherche s’occupe du reste.

Suivez simplement les instructions sur le site. Elles sont en russe et il y a tout ce qu’il faut dans le supplément à télécharger gratuitement que je vous propose justement avec tout le vocabulaire et les phrases nécessaire et leur traduction.

Ce supplément gratuit est prévu pour vous donner tout ce qu’il faut pour maîtriser l’art de prendre le taxi en Russie, et aussi les transport en général (train, avion, voiture, bus, trolleybus et tramway).

Pour des trajets plus long, par exemple d’une ville à une autre, vous pouvez encore utiliser les taxis sauvages.

Mais le mieux c’est sans doute de prendre Blablacar, notre champion international du covoiturage qui fonctionne désormais aussi en Russie EXACTEMENT comme chez nous.

Là, il vous suffit d’aller sur leur site www.blablacar.ru, et d’entrer votre lieu de départ, votre destination, puis la date avant de choisir votre conducteur.

Vous pouvez aussi choisir de louer un taxi à la journée avec chauffeur et même un chauffeur francophone (ça existe). Pour ça, tapez “taxi Russie” dans Google et vous ne devriez pas avoir trop de mal à trouver.

Et si vous voulez savoir au delà de prendre un taxi en Russie comment faire dans les moyens de transport russes en général, je vous invite à vous abonner à la chaîne Youtube car j’en reparlerai dans mes prochaines vidéos.

J’espère que cet article sur comment prendre le taxi en Russie et ainsi gagner en autonomie vous a plu. N’hésitez pas à me poser vos questions ou à me soumettre vos suggestions pour l’améliorer encore.

Laissez-moi votre commentaire ci-dessous. Merci 🙂

7 Commentaires

  1. Arnaud

    Article intéressant, peux-tu me donner des exemples de différences de prix entre un taxi sauvage et un taxi classique ? Et comment peux-tu remarquer une voiture taxi sauvage ou classique ? Bonne continuation à toi =)

    Réponse
    • Thomas

      Merci pour commentaire Arnaud, très bonne question ^^

      Les différences de prix sont minimes, dans les 2 cas, les prix sont très abordables (comparé à chez nous). Bien sûr, les taxis sauvages sont moins cher. Après, ce n’est pas le même niveau de service.

      Pour les reconnaitre les uns des autres, c’est simple, les taxis sauvages n’ont pas d’insigne à Taxi comme on peut en voir sur les taxis “officiels”. Et c’est le même genre d’insigne qu’ils ont sur leurs toits que ceux que l’on a chez nous, tout simplement.

      Réponse
  2. Emma Lamentin

    Bonjour,

    C’est toujours agréable de découvrir une ville inconnue en prenant un taxi. Cela permet de s’immerger plus rapidement dans l’esprit qui façonne la ville. Il n’en ai pas de même pour le métro sauf pour les villes comme Chigago qui possède un métro aérien.

    Réponse
  3. Lacharpagne

    Vous ne nous dites pas comment on paye avec Yandex. Doit-on avoir enregistré son compte bancaire ou peut-on payer par CB ou en espèces?
    Merci du renseignement

    Réponse
    • ronsin

      yandex on vous demande sur l appli votre moyen de paiement j ai toujours réglé en espèces

      Réponse
  4. ronsin

    Le gros problème avec l’appli les chauffeurs ne font aucun effort pour trouver les clients (ex je l’appelle de la gare de bus et ferroviaire de rotov veliky )il se gare sur un parking a coté mais non visible de la gare Il y a un système de tchat mais ils ne répondent jamais (même en russe) et ils ne sont pas contents quand ils voient que vous avez des valises

    Réponse
  5. OUNAS

    Bonjour ,
    je suis un marocain et j’irais au russie dans quelque moi pour complter mes etudes je voudrais connaitre commnet je pourrais travailler avec yandix taxi et quel sont les conditions ?
    merci me répondre

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]