Pussy Riot – une provocation ou vraie contestation ?

Pussy Riot – buzz mondial

Les Pussy Riot ont fait le tour du monde

Les Pussy Riot font parler d’elles. Elles ont fait le buzz et pas qu’un peu. Mon premier article sur les Pussy Riot date du 3 mars 2012 (cliquez ici sur “Le rock russe dans tous ses états” pour y accéder). Il devançait tous les grands journaux français et web magazine en ligne francophone.

Depuis, tout le monde ou presque s’est emparé du sujet. Et oui, c’est l’instant “auto promotion” 🙂

Et la traînée de poudre sur le récit de leur aventures a tout simplement été impressionnante. Là je ne dis quand même pas que ça vient de moi hein.

Il est incroyable de voir à quel point ce groupe de punk atypique a finalement généré un buzz mondial. Tous les grands journaux et groupes de presse en ont parlé. Elles ont fait la couverture de grands magazines.

Des dizaines de groupes de soutien (féministes ou non) se sont créés au travers le monde arborant les fameuses cagoules colorées, signe distinctif qui permet d’identifier leur marque à coup sûr.

J’ai trouvé intéressant de refaire un tour sur ce mouvement de contestation de grande ampleur, une fois encore largement stimulé par les technologies de l’information et en particulier le web. La raison en est simple, au delà de la simple contestation, c’est à une contestation créative à laquelle nous avons assisté.

Et pour s’en rendre compte, rien de tel qu’un petit tour d’horizon.

Voici donc un reportage photo et vidéo sur ces mouvements (qu’ils soient bien fondés ou non n’est pas la question) et sur ces manifestations au travers le monde.

Pussy Riot – photos de buzz

Clichés et images sur les Pussy Riot

Ces clichés ont été repris à différents endroits sur le web et sur de nombreux blogs qui ont soutenu la cause de ces jeunes femmes en rébellion. On y trouve des bloggueurs amateurs et éclairés, des artistes caricaturistes, des musiciens et toutes sortes d’opposants (voir crédits photo plus bas).

Une chose est sûre, les Pussy Riot font parler d’elle, et quand elles sont en prison, ce sont les autres qui en parlent… en couleur.

Crédits photo : http://www.freepussyriot.org, ART By 22, http://zhiruzhir.ru, http://www.thepaltrysapien.com, http://kissmybabushka.com, http://pussyriot.org, Dmitry Abramov / Vedomosti, http://lastman2012.livejournal.com, Sergueï Elkine, Marat Guelman, Spoutnitsi

Pussy Riot – simple provocation juvénile ?

Il faut dire que les filles du groupe punk n’y sont pas allées avec le dos de la cuillère. Suite à un discours du Patriarche Orthodoxe où il a ouvertement fait part de son soutien à Vladimir Poutine, les Pussy Riot sont allées jouer du punk… dans la Cathédrale du Christ Sauveur

à voir ici, si vous ne l’avez pas encore vu.

http://www.youtube.com/watch?v=GCasuaAczKY&feature=player_embedded

Chanter du punk anti Poutine encagoulées (de leurs cagoules multi colores) dans un lieu de culte aussi artificiel qu’il soit, a été un choc pour la partie la plus “orthodoxe” ou conservatrice de la population russe.

C’était certes une provocation, mais c’était aussi un message d’alerte. Le but a bien été atteint. Le choc réussit, même si il a fait rire ou si il a ému beaucoup d’autres personnes.

Les communistes avaient fait sauté la cathédrale du Christ Sauveur à la dynamite pour construire à sa place le fameux Palais des Soviets. Les travaux ne furent jamais terminés et la cathédrale, symbole de l’orthodoxie russe était tout simplement rasée, signe précurseur de la traque des prêtres dans tout le pays.

Le communisme avait pour ambition de créer la première nation au monde sans religion. Cette vision quelque peut futuriste à l’époque, révolutionnaire sans aucun doute fit de nombreuses victimes.

Le chantier interrompu avec l’intrusion allemande dans le pays avait laissé place à un trou, plus tard réaménagé en la plus grande piscine à ciel ouvert du monde, la piscine moskva.

C’est dans cette cathédrale reconstruite à l’identique dans les années 90 que les Pussy Riots ont fait leur provocation / performance plus ou moins appréciée.

Pourtant la nouvelle cathédrale a de quoi choquer elle aussi. Au delà de ce lourd passé de sa destruction sur l’hôtel de l’idéal communiste, puis transformée en piscine, puis reconstruite à l’identique de 1994 à 2000…

Ses fondations et sous sols cachent une architecture ultra moderne et anachronique par rapport au style et surtout à l’authenticité de la cathédrale d’origine.

Les commerces qui sont présents dans la cathédrale même, jurent rien que par leur présence avec l’idée même du recueillement des fidèles. On a voulu effacer les traces d’un passé communiste révolu et on l’a remplacé par les traces d’une époque nouvellement extrême, elle aussi, celle d’un capitalisme qui s’invite en plein cœur d’un des symboles les plus fort de la religion orthodoxe.

Mais où est donc passée la spiritualité dans tout cela ? La déclaration du patriarche en faveur de Poutine fût la goutte d’eau…

Autrement dit les Pussy Riot on frappé fort ce jour là, très fort… et surtout, pas n’importe où. Elles se sont non seulement attaquées à la réélection de Vladimir Poutine, mais ont fait mouche doublement en s’attaquant à ce lieu que Staline avait fait raser en 1931.

Ce petit historique peut effectivement semer le doute sur la légitimé réelle de ce lieu de culte tourmenté.

Pussy Riot – vidéos

Vidéos de mouvement de soutien aux Pussy Riot

Ces quelques vidéos montrent à quel point les groupes de soutiens à la cause des Pussy Riot se sont faits non seulement nombreux, mais en plus dans de nombreuses grandes ville au travers le monde…

Ici, ce ne sont que quelques exemples parmi des nombreux visibles sur Youtube… Rome, Moscou, Cracovie, San Franscisco, Berlin, Glasgow, Tel Aviv, Istalnbul, Melbourne, Bretagne…

Tout d’abord au Palais de Tokyo à Paris…

Rome…

Londres…

Tel Aviv…

Reprise du groupe Skank Agenda

Pussy Riot – le fond du problème

Les Pussy Riot sont plus que de simples féministes

Les Pussy Riot ont un combat qui me paraît un peu plus large que juste la cause féministe. Et c’est d’ailleurs sans doute pour cela qu’un buzz d’une telle ampleur s’est déclaré au travers le monde.

Leur combat, semble en effet plutôt pointer du doigt une certaine injustice et incohérence, qui parfois en Russie aboutit à un absurde complet. Quand la religion de mêle ouvertement de politique et inversement… quand les lieux de cultes sont rafistolés après avoir été dynamités puis transformés en piscine soviétique…

Quand le monde marche sur la tête, il est finalement assez normal de voir monter la contestation.

La poursuite en justice des Pussy Riot

Ceci étant dit, imaginez deux minutes qu’un groupe de punk féministe s’en prenne clandestinement à Notre Dame à Paris ou à la Mecque an Arabie Saoudite, ou encore au mur des lamentations en Israël…. êtes vous bien certains que l’événement passerait inaperçu ?

Croyez-vous que les instigateurs de ce genre d’événement seraient laissés en liberté ?

Ne soyons pas trop naïfs. Il est certain qu’une partie de la population et plus précisément croyante a été choqué, alors qu’elle n’y est fondamentalement pour rien dans toutes ces injustices.

Comment pourrait elle y trouver son compte. Je ne suis pas sûr que les croyants ou les personnes âgées étaient vraiment la cible de nos Pussy Riot préférées, aussi mignonnes soient elles, aussi importante la cause qu’elle défendent soit elle.

Elles ont pris ce événement en pleine figure alors qu’elles n’étaient pas vraiment visées. En cela elles sont des victimes collatérales d’une cause qui les dépasse.

Mais, là encore, ne soyons pas trop naïfs. S’il n’est pas normal que des personnes payent le prix d’une bataille qui n’est pas la leur, est-ce bien pour cela que les Pussy Riot ont été poursuivies, détenues, jugées ?

Ce serait plutôt pour leur défiance envers le pouvoir que cela ne m’étonnerait pas. En Russie, on ne rigole pas avec ça. Et encore une fois, c’est quand même pas comme si c’était nouveau.

Soutien au Pussy Riot

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent leur écrire, un groupe de soutien international imprime et transmet les mails. Voici l’adresse mail : [email protected]

 

« Pensez-vous que les Pussy Riot ont eu raison d’aller jusqu’à faire leur show dans la cathédrale du Christ Sauveur, laissez votre commentaire 🙂

5 Commentaires

  1. guerrin

    liberté pour les Pussy Riot

    Réponse
  2. Yann

    Bonsoir
    Je viens juste de découvrir ce site web et je commence à en apprécier doucement le contenu. Cependant, le niveau de cet article est faible, voire minable. Ce n’est pas tant le niveau qui m’inquiète (on est pas sur un site intellectuel j’ai bien compris) mais ce qui est défendu et comment on le défend..
    Pour en arriver sur le long terme par la destruction de ce qui reste de merveilleux en Russie par un libéralisme libertaire.
    Bref, je te passe le lien de ce grand homme qui élève toujours le niveau.
    http://www.dailymotion.com/video/xt2re1_p-u-s-s-y-r-i-o-t-par-alexandre-douguine_news#from=embediframe

    Réponse
  3. Shurka

    Bonjour,

    Je suis content de savoir que nous ne sommes pas seul non plus à penser comme vous mon cher Yann, et je vous félicite pour votre intervention. A ce propos, merci pour le lien, à méditer pour les autres au lieu de se contenter de suivre l’hystérie collective des médias occidentaux.

    Réponse
  4. funny

    Sometimes, one or two of the other residents would stop into
    Miss Elizabeth’s room, and we’d have an old fashioned gabfest with Frosty lying on the floor.
    Many of his neighbors didn’t have nuts to spare, but they brought dried berries for the grey squirrel to eat and
    leaves to help keep him warm. If you pay yourself first, and then your bills, you’ll find
    a way to make it to your next pay period.

    Réponse
  5. Marc Veilleux

    Les pussy riots sont soutenues par les éléments les plus démentiels sur Terre!
    Bref, tout le puissant complexe industriel-militaire russe a été construit par les grandes corporations américaines soutenues par le gouvernement U.S. sous couverture de complexe uniquement industriel dans les années 1920; mais vers la fin des années 1930, il était ouvertement dirigé vers l’armement; c’est sans doute pourquoi Staline fit exécuter tous les ingénieurs américains … avec toutes leurs familles, qui avaient travaillé au développement de cette puissance militaire en URSS; il fallait maintenir le secret pour ne pas éveiller l’attention des occidentaux.

    Les médias américains étaient alors, comme aujourd’hui contrôlés par les juifs, et toute la propagande des années 1930 était dirigée contre les nationalistes, nazis et fascistes alors que pour les soviétiques, il n’y avait que des louanges, du moins très peu de critiques.

    Roosevelt et Staline ont pu ainsi avoir les «mains libres» pour terminer l’agenda commencé avec WW1 et le fumiste Traité de Versailles en s’arrangeant pour que les chrétiens s’entretuent en Europe pour ensuite la libérer des monstrueux nationalistes et y instaurer le régime soviétique … qui est une véritable religion dogmatique soi-disant «scientifique» fondée sur une idéologie qui est en accord avec les sciences modernes, en particulier l’héliocentrisme et les millions d’années de vie sur Terre.

    Tous ceux qui refusaient d’adhérer à cette idéologie «scientifique» sous le règne de Staline, avant WW2, étaient liquidés directement ou indirectement par les goulags. Bien sur, dès le début de l’invasion allemande; les allemands ignoraient totalement la puissance militaire que Staline (et les grandes corporations américaines) avait créée en URSS; tout ce qu’ils savaient est que les soviets avaient amassé d’importantes forces aux frontières occidentales de l’URSS (en 1941) qui ne laissaient aucune illusion sur leurs intentions d’invasion de l’Europe.

    Il est donc plus qu’évident que les nazis ont reçu un soutien surnaturel du Ciel pour réussir à envahir l’URSS et lui infliger de telles pertes, qui ont changé le cours de l’histoire prévue par les Juifs et les gnostiques scientifiques qui dirigent le plus puissant complexe industriel militaire au monde, étant le plus gros employeur aux États-Unis. Ce qui signifie que ce complexe ne peut exister sans guerres; de même pour tous les «progrès» scientifiques (qui détruisent l’environnement): ils ne pourraient pas se faire sans les budgets accordés par les guerres, ni non plus sans la contre-façon des devises monétaires.

    Toutes les grandes corporations à travers le monde sont partiellement détenues par les corporations américaines, et par là, sujettes à des sanctions économiques (qui touchent tous les complexes industriels-militaires!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]