Rock et musiques alternatives – Les Pussy Riot enflamment le monde

Les Pussy Riot / contestation punk sur la place rouge

Les Pussy Riot emflamment le mondeLes Pussy Riot ? Provocation ou contestation ?

Eh bien, oui le rock, le pLes Pussy Riotunk sont des formes d’expression faites pour ça à 100%.

Je veux dire pour la contestation, enfin pour la contestation, ou plutôt les deux.

On l’avait presque oublié et les Pussy Riot sont là pour nous le rappeler, car elle ne font pas les choses à moitié.

L’image tremble un peu, mais ces filles n’ont pas froid aux yeux.

La contestation et les élections en Russie sont bien rock n’ roll, décidément. Les huit membres du groupe les Pussy Riot avec leurs cagoules multicolores et leurs mini-jupes se sont hissées par dessus les rambardes du monument de la place rouge à côté de la Cathédrale Saint Basile.

C’est de là qu’elles se sont lancées avec leur son punk aux teneurs d’insultes directes à la face de Poutine.

La Militsia (police russe) s’est tenue tranquille jusqu’à la fin de leur prestation, avant de les arrêter et de les emmener au poste de police de Kitaï Gorod.

Quatre des membres du groupe subversif ont été écrouées pour troubles à l’ordre public et de désobéissance aux forces de l’ordre.

Elle encourent une rétention derrière les barreaux de 15 jours maximum selon l’une des autres membres du groupe, Garadzha Matveyeva (à ce moment là).

Depuis bien sûr, elles ont fini par passer quelques mois en prison. C’est le sujet de cet article écrit lui aussi sur les Pussy Riot (un moment après).

En décembre 2011, les Pussy Riot avaient donné un concert du haut d’un toit, juste à côté de la cellule du poste de police, où était détenu pour quelques jours Alexeï Navalny, le célèbre bloggeur contestataire au régime de Poutine.

Les Pussy Riot à l’assaut des transports

“захватывают транспорт”. Les filles du groupe les Pussy Riot prennent ici d’assaut les transports moscovites devant le regard médusé ou amusé des usagers, interloqué des employés du métro de Moscou.

Les Pussy Riot, Cathédrale du Christ Sauveur

“Богородица, Путина прогони” Depuis la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou, ce happening n’était bien évidemment pas prévu, ni autorisé. Il relève d’ailleurs du blasphème au sens des pratiquants qui une fois encore ne peuvent empêcher l’événement.

Cet événement est le déclencheur de leur arrestation, puis d’un buzz en leur faveur qui devait bientôt faire le tour du monde.

“Partagez vos impressions avec moi et avec les lecteurs en laissant un commentaire à la suite de l’article,

merci et à très vite”

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]