Tourisme alternatif en Russie

Cet article est publié dans le cadre de l’opération “Unis pour un tourisme alternatif”. Orchestrée par Voyageurs du Net et parrainée par Voyageons-Autrement, ABM, Babel Voyages, EchoWay et Viatao, cette opération vise à promouvoir dans la blogosphère le tourisme alternatif et responsable.

Tourisme vert et alternatif en Russie

Tourisme alternatif, couchsurfing et Wwofing en Russie

Alors voilà un sujet qui me tient à cœur… et pour autant, il n’est pas forcément évident de définir ce que l’on appelle “tourisme vert ou alternatif” tout en restant crédible. Hé oui, quand on voyage on prend l’avion le plus souvent, et l’avion, c’est sale, ça pollue. A partir de là, le tourisme vert, ça devient quoi ? C’est se donner bonne conscience une fois sur place en mangeant du lait de brebis ? Bon, ok, là, j’exagère un peu, mais bon, sérieusement, le tourisme vert et alternatif, c’est quoi ?

Pour y répondre ici, j’ai pris le parti de dire que c’est une forme de voyage respectueux de l’environnement, c’est peut être aussi une façon un peu plus “système D” de voyager à bas coût, sans déployer de moyens colossaux, tout en profitant un maximum de l’aventure. En y réfléchissant, le tourisme vert, c’est peut être aussi voyager au plus proche des populations locales en soutenant leurs projets d’accueil des étrangers chez l’habitant, un peu comme les B&B à l’anglaise sauf qu’ici, nous sommes en Russie. Voilà donc quelques idées de départ et vous allez voir ici qu’il y en a bien d’autres …

L’écotourisme est une manière agréable et intelligente de partir à la découverte de la Russie, le plus souvent avec son sac à dos et pas beaucoup plus. Pour une fois au lieu de vous diriger vers les destinations habituelles, Moscou, Saint Saint-Pétersbourg, l’Anneau d’Or, vous irez découvrir les campagnes, la Russie profonde, le charme de ses habitants et la beauté des paysages dans des régions reculées comme la Sibérie, la Yakoutie, le Kamtchatka… ou d’ailleurs pas forcément si loin. Ce qui prime ici, c’est l’état d’esprit, c’est le voyage en lui-même, pas la destination.

Ceci étant dit, il y a mille et une manières de voyager simplement, de voyager léger. On pourrait aussi dire, de voyager en respectant l’environnement une fois sur place, par exemple en logeant dans des petites chambres d’hôte ou dans des fermes, plutôt que dans de gros complexes hôteliers qui dénaturent le paysage… Et puis, en logeant chez l’habitant, qui a sans doute moins de ressources et plus besoin d’arrondir ses fins de mois, que les hôtels 5 étoiles de la capitale, vous voyagez utile.

Il y a bien des moyens de voyager à vraiment pas cher tout en maximisant les échanges avec les populations locales. Il y a par exemple, le Couchsurfing, le Wwoofing, et il y en a d’autres. Il y a aussi l’agrotourisme et les auberges de jeunesse. Tous ces concepts de voyage font partie de ce que l’on pourrait appeler, le tourisme alternatif, le tourisme vert, passons les maintenant en revue.

Tourisme vert et alternatif – réservations via Russie.fr

Russie.fr est un projet que j’ai engagé dans la voie de la responsabilité environnementale dès le début. J’ai ainsi sélectionné un certain nombre de partenaires qui me reversent une commission lorsqu’un voyage est réservé par l’intermédiaire du site.

Les partenaires “Voyage” de Russie.fr sont des acteurs majeurs du tourisme sur internet (Opodo, Go Voyage, Hôtel.com…). Réserver via les liens suivants (comme via la section “Voyages” du site), me permet de toucher une petite commission à chaque commande (et vive le marketing transparent !). Une partie des bénéfices est reversée à des actions environnementales bien concrètes. Et oui, et tout est expliqué ici Voyager durable avec Russie.fr.

Réserver ici : Auberge de jeunesse en Russie / Vols / Hôtels / Voyages organisés

Ainsi, réserver ton voyage via Russie.fr, c’est bon pour l’environnement.

Tourisme alternatif et Couchsurfing en Russie

Couchsurfing Russie

Pour vraiment apprécier le Couchsurfing, il vaut mieux soit avoir le sens de l’hospitalité, soit aimer loger chez l’habitant à l’étranger… et pourquoi pas en Russie ? Sur le site du Couchsurfing, on peut trouver soit des voyageurs en provenance de l’ex URSS (russes, ukrainiens..) qui souhaitent passer quelques jours en France et que tu pourras accueillir chez toi. Inversement, tu pourras aussi trouver des russes prêts à t’accueillir chez eux en Russie.

Le Couchsurfing, c’est super pour loger chez l’habitant à pas cher (et même gratuitement). Vous y trouverez un sofa au pire et un bon lit autrement. Il suffit de regarder les offres sur le site du Couchsurfing et vous verrez les annonces des gens prêts à vous accueillir avec leurs photos et leurs notes données par ceux qui y sont allés. En général, tout se passe bien, les accueillants étant souvent des adeptes du voyage en mode « globe trotter ». Vous pouvez aussi accueillir chez vous.

Et en route pour l’aventure. Si tu accueilles chez toi, de même tu seras noté par tes visiteurs, c’est le jeu.

Petits conseils pour le Couchsurfing :

  • Ouvre-toi un compte et sers toi du moteur de recherche du site pour trouver les membres qui sont dans ta ville ou pas loin.
  • Crée ton annonce selon que tu souhaites héberger ou être hébergé. Et tu recevras des demandes d’autres membres en fonction de ton annonce.
  • Choisi le profil des personnes avec lesquelles tu veux être en relation. Là aussi, tu verras, c’est très simple.

Pour le reste, tu n’as plus qu’à accueillir ou à voyager chez l’habitant… à toi de choisir.

Tourisme alternatif et Wwoofing en Russie

Wwofing en russie

Bien que ce soit encore peu développé, il existe tout de même un site qui permet de faire du Wwoofing avec plusieurs destinations en Russie. Euh, ok ! Mais le Wwofing, c’est quoi ? Le Wwoofing, c’est se faire héberger gratuitement à la ferme en échange d’un coup de main aux tâches journalières d’une exploitation agricole engagée dans les cultures respectueuses de l’environnement (organique, bio…).

Les lieux recommandés par le site correspondent aux standards habituels du Wwoofing. C’est à dire les suivants…

Les hôtes doivent répondre aux conditions suivantes :

  • Fournir une opportunité d’apprendre les modes de cultures organique ou bio.
  • Fournir logement propre et sain et une nourriture de qualité.
  • Faire de la culture organique bio, ou être en conversion ou utiliser des méthodes écologiques de culture sur leurs terres.

Les candidats quant à eux doivent :

  • Avoir 18 ans et plus.
  • Avoir un intérêt réel pour les culture organiques et bio, pour le pays choisi ou pour un lyfestyle respectueux de l’environnement.
  • Aider leurs hôtes dans les tâches journalières pour un nombre d’heures convenu à l’avance.

Par contre, le site est en anglais : http://www.wwoofindependents.org

Agro ou écotourisme en Russie

L’agrotourisme s’est beaucoup développé en Russie. L’accueil à la ferme, la dégustation des productions locales, le grand air, les sources saintes, les baignades dans les rivières et les lacs dans presque toutes les régions. A Moscou, à Kaluga, dans l’Altaï (en Sibérie du sud), autour du lac Baïkal et ailleurs, on peut en faire facilement.

Il suffit de se renseigner auprès d’une agence ou d’improviser sur place. J’en reparlerai sur le site (à suivre). Mais pour le moment, voici 3 exemples de régions russes qui peuvent vous accueillir pour faire de l’agrotourisme. Allez y, vous ne le regretterez pas.

Écotourisme en Russie : le parc national Kenozerski

C’est une petite agence de voyage à taille humaine qui nous fait découvrir ici une région méconnue de Russie : le park national de Kenozerski avec ses traditions, son folklore. Le parc est immense et magnifique. Il n’est visité que par 1000 personnes par an. Autrement dit, vous ne serez pas gênés par les foules de touristes qui sur peuplent les parcours habituels.

Kenozerski est de plus un lieu idéal pour ensuite aller plus loin et partir en visite vers les îles Solovki ou vers Arkhangelsk ou Vologda

Si vous décidez de partir voir par vous même vous serez accueillis par des habitants de la région. Il vous fourniront l’hébergement et les repas préparés à base de productions locales. Vous pourrez ensuite profiter des nombreuses ballades en forêt, au lac et dans le reste de ce parc aussi immense que magnifique.

Si vous n’êtes pas encore décidé, alors vous pouvez aller voir à quoi ressemble ce parc en consultant en photos les paysages et particularités locales ici : Article avec photos sur le parc de Kenozerski. Dans tous les cas, vous ne regretterez pas cette destination où vous attendent dépaysement et détente.

Écotourisme en Russie : l’Altaï

L’Altaï est une région idéale pour le tourisme responsable. Randonnée pédestres ou équestres, rafting, promenade en forêt ou dans la taïga, la région de l’Altaï est magnifique aussi bien dans le plat pays que dans ses montagnes. L’offre touristique s’y est considérablement développée et plutôt en harmonie avec la nature.

Il faut savoir que la région abrite des réserves naturelles très importante comme par exemple du côté du lac Teletskoe. Il existe beaucoup de petits camping ou “tour baza” où l’on peut s’installer avec juste une tente ou dans une maison en bois ou même en dur avec toutes les commodités si l’on préfère. Pour les puristes, on peut aussi se contenter de campings très simples avec à peine l’électricité, le son de la rivière qui coule en bordure des campements et un contact très proche avec la nature.

Le soir, vous pourrez vous reposer au coin du feu en compagnie de russes qui chantent à la guitare. L’Altaï, est une région magnifique à voir absolument. Pour vous en convaincre, lisez mon “Voyage en Altaï” que je vous offre gratuitement. Il vous suffit de vous inscrire à ma newsletter pour le recevoir.

Pour consulter la présentation de “Voyage en Altaï”, rendez-vous ici  : L’ebook”Voyage en Altaï”

Écotourisme en Russie : Kaluga

Kaluga est une très jolie ville, dynamique sur les plans économiques et touristiques et en particulier sur le tourisme rural. C’est dans cette région qu’un projet européen mené par le Cercle Kondratieff en collaboration avec l’administration locale avait vu le jour en 2005 pour promouvoir le développement de gîtes ruraux chez des fermiers qui souhaitaient diversifier par là leurs sources de revenus.

Ce projet fût une réussite, puisqu’un réseau de gîtes ruraux avait pu voir le jour dans différentes fermes de la région. A la suite de cela, la chef de projet local, Carole Pompon est restée sur place et s’y est mariée avec un fermier russe. Ils ont tous les deux ouvert leurs 2 gîtes pour accueillir les touristes, elle et son mari. Sur place vous trouverez un logement et un accueil de très bonne qualité où l’on parle le français et le russe. Le jeune couple y a des animaux, vaches, chevaux et une bania russe dont vous pourrez profiter. Leurs 2 gîtes se trouvent dans le petit village de SVETLITSY, A 220 km au sud-ouest de Moscou. Postez un commentaire au bas de cet article pour avoir leurs coordonnées.

La preuve par l’exemple – Very Green Trip en Russie

Very Green Trip, c’est un blog tenu par deux voyageuses. Leur projet est un “coup de cœur”. Leur blog est spécialisé sur les voyages alternatifs ou responsables. C’est aussi la petite équipe de Laeti et Val qui sont parties à travers le monde avec leurs sac à dos et avec leur énergie. Dans leur périple, elles sont passées par la Russie. Nos deux voyageuses sont passionnées de photo et d’images. Elles en ont rapporté pour vous. Allez donc voir ces images par vous même sur ces 3 articles qui leur sont consacrés, vous ne serez pas déçus.

Very Green Trip à Moscou / Transsibérien / Lac Baîkal

Crédit photos : Thomas Béguin ; Very Green Trip

Vous connaissez d’autres bons plans Ecotourisme ou tourisme responsable en Russie. allez en parler dans les commentaires juste au dessous. Merci.

4 Commentaires

  1. sam

    bonjour et merci pour votre article!
    je suis extremement intéressé par le contact de Carole Pompon afin d’aller les assister dans leur magnifique projet d’éco tourisme!
    voici des années que la Russie me fait rêver, je me lance enfin, à 30 ans, mieux vaut tard que jamais n est ce pas?
    Merci encore.sam.

    Réponse
  2. Pauline

    Bonjour,
    Je veux bien aussi les coordonnées. L’année prochaine je fais un saut vers ce beau pays et je cherche quelqu’un qui puisse m’aider à trouver un pied à terre un peu hors des sentiers battus.
    Merci,
    Pau

    Réponse
  3. Boisnard

    Bon jour
    Vos informations sont très intéressantes ,

    Réponse
  4. Alain Mousnier

    Bonour. Je souhaiterais avoir les coordonnees de Carole

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]