Tous les moyens d’apprendre le russe

Adrien est l’un des blogueurs français de la toile franco-russe. Son blog vous donne des astuces pour mieux apprendre le russe. Je lui ai proposé d’écrire cet article, comme vous êtes de plus en plus nombreux à me demander conseil sur la ou les manières d’apprendre le russe. De plus, le point de vue d’Adrien pourra vous éclairer différemment sur le sujet.

Les méthodes pour apprendre le russeLe but de cet article n’est pas d’énumérer toutes les méthodes, car elles sont beaucoup trop nombreuses (plus d’une centaine commercialisées en français), mais plutôt de faire le point sur les différents types de méthodes et sur ce qu’elles peuvent vous apporter ou pas.

Connaissez-vous vraiment tous les moyens d’apprendre le russe ?

Les méthodes et autres moyens d’apprendre le russe

Je suis Adrien du blog russe-facile.fr consacré à l’apprentissage du russe.
Aujourd’hui je fais un point complet sur les différentes méthodes pour apprendre le russe.

Dans cet article j’en profite pour vous faire part de mon expérience personnelle ayant testé la plupart d’entre elles.

Mon classement des méthodes pour apprendre le russe

Commençons par celles qui sont gratuites jusqu’aux méthodes les plus chères.
Passons en revue les avantages et inconvénients de chacune.

Apprendre le russe sans débourser un centime !

  • Dans la vie de tous les jours
  • Sur le web (Youtube, blogs, journaux)
  • Mon bonus : une astuce gratuite qui fonctionne bien pour progresser … sans forcer !

Les méthodes de quelques euros à quelques dizaines d’euros

  • Les guides ou les méthodes de langue
  • Les cours sur Internet (Skype, Italki etc.)

Les méthodes pour quelques centaines d’euros

  • Les formations en ligne
  • Les cours de langues (écoles, instituts et organismes privés)

Pour les gros budgets

  • Apprendre directement en Russie

——————————————————————-

Apprendre le russe sans débourser un centime !

  • Dans la vie de tous les jours

Si vous avez la chance d’avoir des proches et des amis russophones utilisez cette opportunité pour améliorer votre russe.
Vous allez apprendre le russe utilisé tous les jours et vous allez pouvoir pratiquer régulièrement.

En revanche la grosse faiblesse de la méthode « j’apprends sur le tas » est que ce n’est pas une méthode.
Personne ne corrigera vos erreurs la plupart du temps, par exemple.

Sans compter qu’il faut arriver à garder la motivation nécessaire pour parler russe à chaque fois !
D’autant plus que si vous ne faites pas preuve de détermination les Russes vous parleront très souvent en français ou en anglais et vous aurez donc du mal à vous imposer.

Au final le résultat est plutôt mitigé si on utilise uniquement ce moyen pour progresser.

  • Sur le web (Youtube, blogs, journaux)

Il s’agit d’utiliser les ressources gratuites et en accès libre sur Internet.
Ca va des blogs sur l’apprentissage du russe en passant par les vidéos sur Youtube à la presse franco-russe où on peut trouver quelques cours de russe.
C’est un bon moyen de compléter ses connaissances tant au niveau de la langue que la culture russe.

Mais de mon point de vue c’est plutôt limité si on veut vraiment progresser.
A moins d’avoir une volonté de fer (ce que 95 % d’entre nous n’ont pas) on s’essouffle vite !
La langue est faite pour échanger donc se retrouver tout seul devant son écran d’ordinateur a des limites … rapidement atteintes.
En revanche si le contenu est interactif (fichiers audios, quizz, vidéos, etc.) ça favorise l’apprentissage.
Cependant sur Internet on perd beaucoup de temps à chercher la bonne information gratuite au lieu d’apprendre véritablement le russe.
Pour les gens pressés c’est loin d’être optimal.

  • Mon bonus : une astuce gratuite qui fonctionne bien pour progresser … sans forcer !

Mon astuce gratuite qui fonctionne bien pour apprendre le russe sans se fatiguer (ou presque) : paramétrer son ordinateur, sa tablette, sa messagerie email, son Facebook ou son téléphone en russe !
C’est très efficace pour apprendre du vocabulaire de base : des verbes comme « fermer », « ouvrir », « accepter » et beaucoup d’autres.
Et ça a l’immense avantage de vous plonger dans un environnement totalement russophone ; plus de repères en français.

Les premiers temps peuvent être assez déroutants. Même avec un niveau honorable en russe.
Quant à moi ça m’a permis d’enrichir mon vocabulaire.

De toute façon si vous ne comprenez pas tout ce n’est pas gênant le principal étant de progresser. Je vous recommande donc de tenter l’expérience au moins une fois.

Les méthodes de quelques euros à quelques dizaines d’euros

  • Les guides ou les méthodes de langue

Pour cette somme vous avez accès à une méthode papier (avec éventuellement les enregistrements audios en CD) ou sa version électronique.

Bien sûr les deux leaders Harrap’s et Assimil ne sont plus à présenter. Mais il faut savoir qu’il y a plus d’une centaine de méthodes papiers disponibles sur le marché.

Une méthode de langue russe type Assimil est une bonne façon d’apprendre progressivement si vous être rigoureux. Mais c’est là où le bât blesse : difficile de tenir sur la longueur.
Une grande majorité des élèves décroche très rapidement car on est « seul » face à son livre ou son ordinateur.

  • Les cours sur Internet (Skype, Italki etc.)

Je vous donne l’exemple de Skype que j’ai utilisé de nombreuses fois pour progresser en russe.
En particulier pour avoir des bases avant de partir en Russie.
C’est un excellent moyen pour améliorer son expression orale tout en faisant de la grammaire. On peut s’en tirer avec un bon prof pour une bonne dizaine d’euros par heure.
C’est aussi une solution pour rester motivé car c’est engageant : vous avez des exercices à refaire, un cours à réviser pour la fois suivante !
Et c’est gratifiant car ça vous permet de vous rendre compte de vos progrès.

En revanche comptez quelques centaines d’euros pour commencer à faire des progrès car il faudra un certain volume de cours pour vraiment s’améliorer.

Et n’oubliez pas qu’avant de trouver un bon prof en ligne il faudra sûrement en tester deux ou trois !


Les méthodes pour quelques centaines d’euros

  • Les cours de langues (écoles, instituts et organismes privés)
  • Les formations en ligne

Ca commence à devenir vraiment intéressant pour progresser efficacement.
En investissant quelques centaines d’euros vous pouvez vous attendre à une formation de haut niveau.
La clé du succès est de sélectionner son institut de langues et sa formation sur Internet avec soin.

Pour ça, une seule et unique solution : TESTEZ !
N’hésitez pas à demander un premier cours gratuit en institut de langues. : le cours de découverte (c’est la même chose pour les formations en ligne).

Voici le conseil que je peux vous donner avec le recul : faites attention au budget.
Pour un cours particulier on est facilement au-dessus des 40 euros de l’heure.
Imaginez si vous prenez 3 heures par semaine !
C’est pour cette raison que je n’ai pas utilisé ce moyen pour progresser en russe.

Quant aux cours en groupe il faut s’adapter au rythme du collectif qui n’est jamais le vôtre.
Sans compter que dans les instituts privés les cours restent assez chers si on prend une quantité suffisante pour vraiment progresser.
Vous avez aussi la possibilité de prendre des cours dans une association franco-russe sachant qu’il y a certainement une près de chez vous.
Certes le coût est moins élevé mais ces cours présentent les mêmes inconvénients que les cours en instituts privés.

Il existe d’autres formations en ligne qui n’ont pas ce type d’inconvénient comme Le Russe au Cas par Cas de Thomas (russie.fr).
La formation s’adapte aux besoins individuels et non le contraire : pas de contrainte physique et horaire !
Le contenu est disponible quand je le souhaite où je le souhaite.

C’est nettement plus pratique ! Au niveau pédagogique c’est aussi efficace car on fait d’une pierre deux coups :

  • pas de jargon académique démotivant et inutile
  • on bénéficie d’un support haut de gamme : s’il y a la moindre question ou le moindre doute il suffit d’envoyer un mail pour recevoir une réponse personnalisée par la personne qui a conçu la formation et qui est passionnée par le sujet.
    Et quoi de mieux d’apprendre d’une personne passionnée ?!

En un mot : de mon point de vue une bonne formation en ligne est le meilleur rapport qualité-prix.

Pour les gros budgets

  • Apprendre directement en Russie.

Evidemment c’est la solution idéale pour progresser en russe.
Mais ce n’est pas forcément la plus facile à mettre en place … et surtout la moins onéreuse !

Il est nécessaire de bien s’organiser :

  • choisir soigneusement son institut de langues (j’ai quelques bonnes adresses pour vous si vous voulez)
  • faire les formalités de départ (visa, etc.)
  • dénicher son logement : possibilité de combiner les cours avec un logement chez l’habitant ce qui est encore plus efficace

Pour ma part c’est comme ça que j’ai appris le plus en russe.
J’ai suivi des cours particuliers à l’Université d’état de Moscou (MGU) et j’étais hébergé chez l’habitant.
Le seul bémol que je vois à cette méthode est le temps que ça demande et le budget nécessaire pour tout payer : avion + formalités administratives + cours + logement + nourriture + frais divers etc.

L’addition peut être salée mais ça vaut vraiment le coup !

En conclusion les moyens pour apprendre le russe sont nombreux et variés.
Quel que soit votre budget vous avez toujours une possibilité devant vous.

Par contre si vous voulez réellement progresser, même sans dépenser des sommes importantes, investir un peu est le seul et véritable moyen de progresser de façon certaine en russe.

Adrien, créateur du blog russe-facile.fr

Crédit photo : jesuscm

Et vous, quelle(s) méthode(s) a (ont) bien marché pour vous ? Donnez-moi vos tuyaux dans les commentaires ci-dessous. Merci

10 Commentaires

  1. Daniel

    Bonjour et merci.
    Kurgan en Sibérie, est le lieu de mon terrié.
    Ii me serait agréable de rencontrer, un établissement ou serait pratiqué les deux langues?
    Deux ans sont devant moi avant de présanter un examen de Russe et d’histoire de ce pays,afin d’optenir un visa permanent de séjours aux sorties multiples (moins la mationalité).
    Merci encore à Thomas pour ces cours merveilleux.
    Pour causes de soins je reviens pèriodiquements en France.
    Le probable doyen des cours de Thomas qui n’était q’un simple ouvrié métalurgique à la vie chaotique de l’aprés guerre.
    Cordialement Daniel

    Réponse
    • Thomas

      Merci Daniel,

      ton commentaire me fait super plaisir et je suis très fier de t’avoir parmi les membres du Club Privé 😉

      Réponse
  2. closset serge

    Je suis à ma 24e leçon de russe sur Babbel. Je m’en trouve très bien pour 48€ par an.

    Réponse
    • SPINAZZE

      Effectivement, j’ai testé BABBEL et c’est une très bonne méthode. Cependant, le niveau maximum atteint pour le russe est le niveau A1 du cadre européen. C’est un peu juste ! En choissisant l’allemand comme langue de référence on parveint à un niveau un tout petit peu plus élévé.

      Réponse
  3. nicolas

    Merci pour l’article c’est toujours sympathique de lire les expériences des autres.

    Cela fait un mois que j’ai commencé à apprendre le russe. J’utilise pour cela diverses ressources mais les deux principales sont des livres : un livre français “Russe débutant, 90 leçons en 90 jours” (qui me prennent plus de temps que 90 jours :D)
    Et “Russian a basic training Course in 16 lessons” de Dmitry Petrov (acheté à St Petersbourg).

    Les 2 livres ont leurs qualités mais tandis que le livre de Petrov plonge dans les conjugaisons, les formalités, des choses qui à mon sens sont faites pour des gens qui connaissent déjà le cyrillique, la prononciation (accentuation) etc.. l’exemplaire français commence avec de “vraies” leçons sur la prononciation, la lecture, la grammaire et des exercices variées (QCM, traduction dans les 2 sens / écriture / CURSIF). Je mets cursif en majuscule car c’est ce qui m’a motivé à vraiment apprendre le russe en cursif (écriture à la main) qui diffère grandement de l’écriture “journal / dactylographiée”.

    Ensuite durant les phases de lecture je demande à ma copine de rester avec moi et de me corriger et c’est là que les progrès se font : accentuation, intégration des prononciations.

    Pour résumer mon commentaire je dirai que si vous avez de la volonté (30-45min 5x / semaine) un livre et une aide à la prononciation est largement suffisant. Vous allez vous rendre compte des progrès (il y a 1 mois je ne savais rien dire ni lire en russe).

    Réponse
    • Thomas

      Merci Nicola,

      tu touches un point que nous n’avons pas abordé dans l’article…

      l’une des méthodes gratuites les plus efficaces… est bien évidemment d’être en couple avec un ou une russe 🙂

      Réponse
  4. Marie Thérèse

    En effet, Thomas Béguin a une vraie présence lorsqu’on l’écoute même à distance, à travers sa façon de parler.

    Sa méthode a un atout très important , elle est progressive,systématique, cohérente et donne des bases très sérieuses sans être académiques.Bref c’est du vivant
    Il faut cependant connaitre la lecture de l’alphabet cyrillique et avoir déjà une petite approche du russe avant de se lancer.

    C’est un formidable passeur vers la découverte de la langue russe..

    Merci beaucoup Thomas.

    Marie Thérèse

    Réponse
    • Thomas

      Super commentaire Marie Thérèse,

      un grand merci pour ton témoignage,
      d’autant plus que je ne l’attendais pas 🙂

      C’est pour moi une belle surprise.
      Et je suis très fier de t’avoir aussi parmi nous dans le Club Privé de Le Russe au Cas par Cas

      A très vite de l’autre côté 😉

      Réponse
  5. bellas

    je suis dans une position très différente: j’ai fait des études de russe il y a 30 ans, ai bcp oublié mais aimerais m’y remettre sérieusement (1h par jour à ma disposition).
    existe-t il pour le russe l’équivalent des reportages BBC 6 minute news ou bien VOA for english learners (video du reportage + script, qui permettent de travailler à la fois la compréhension orale et écrite)?
    merci d’avance pour la réponse de thomas,

    Réponse
  6. Victor

    Bonjour,

    Tout d’abord, je souhaitais dire que c’est un article tres interessant (adapter a tous les budgets). En ce qui concerne l’immersion en Russie, connaissez vous les bonnes universites ? Cette option m’interesse.

    Merci ! Et continuez ce que vous faites !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]