One drop ou l’histoire du premier clown envoyé dans l’espace

Guy Laliberté, ou l’histoire du premier clown envoyé dans l’espace

Oui, le premier clown envoyé dans l’espace, c’est bien dans l’espace que je vous emmène aujourd’hui, depuis les préparatifs avant décollage, jusqu’au retour sur terre. Faisons le voyage avec le plus grand clown que la terre ait jamais porté, un canadien, Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil. Selon le Times, Guy Laliberté est l’une des personnes les plus influentes au monde. Après avoir commencé sa vie professionnelle comme cracheur de feu dans les rues, il est devenu l’une des plus grande fortune mondiale en créant du rêve à l’état pur.

Le premier clown envoyé dans l'espace

Au passage, il a révolutionné son monde, celui du cirque en créant le Cirque du Soleil dans les années 80. C’est en transformant complètement les règles du business du cirque, que le Cirque du Soleil grandit dans des dizaines de pays pour devenir l’une des entreprises les plus rentables et les plus enviées au monde.

Oui, le cirque du Soleil vend du rêve et tout le monde en redemande.

Seulement voilà, une aventure en appelle une autre et c’est depuis l’espace que Guy Laliberté a souhaité nous transmettre son message avec son nez rouge en devenant le septième touriste spatial. Son message est celui de sa fondation pour un accès à l’eau pour tous, le projet One Drop. One Drop, “Water for all, all for water” ou en français “l’eau pour tous, tous pour l’eau”, reprend la célèbre devise des trois mousquetaires au service de la cause de l’eau.


Entraînement à la Cité des Etoiles, puis Baïkonour

Depuis Star City ou en français “la Cité des Etoiles”, puis Baïkonour, Guy Laliberté nous parle de ses préparations pour le grand voyage entre conférence de presse et entraînements divers.

Voici un doc complet à voir, très inspirant ^^

Les préparatifs, l’entraînement, puis le vol pour l’espace et un séjour incroyable à bord de la station spatiale internationale…

Un clown dans l’espace pour la planete

Le but du projet One Drop est d’élargir la prise du conscience sur la rareté de l’eau et sur le besoin de sa répartition équitable sur la planète. Il est aussi d’en faciliter l’accès, notamment à de l’eau propre pour tous.

Guy Laliberté est devenu le premier clown et artiste envoyé dans l’espace par l’humanité. Le billet lui a coûté 35 millions de dollars.

Seulement l’argent n’est pas tout. L’entraînement avant de passer 12 jours en orbite prend 8 mois et ne peut pas être pris à la légère, a raison de plusieurs heures par jour de préparation physique et d’apprentissage du russe intensif.

Ce touriste spatial d’un nouveau genre s’est propulsé pour un voyage à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) afin d’y transmettre son message poétique.

Les préparatifs sont donc méticuleux et entre les interviews et conférences de presse, Guy Laliberté nous tient informé de son entraînement à l’approche du grand jour. La rencontre avec ses co-équipiers, les essais en simulateurs, tout est passé en revue.

A 9 jours du décollage, Guy Laliberté termine son entraînement et est rempli d’émotion. Surveillé par plusieurs médecins, il est tout de même relax, comme l’entraînement est devenu moins intense. Il devra planter son arbre le jour du départ, comme le veut la tradition. Tous les cosmonautes ont planté leur arbre dans l’allée des cosmonautes.

Décollage de la fusée pour le clown milliardaire

Et voici enfin arrivé le jour du décollage. On voit ici la journaliste assister au lancement de la fusée Soyouz, le lanceur le plus fiable au monde ayant réalisé plus de 2000 lancements.

En direct de l’espace, Guy Laliberté est cette fois en apesanteur en direct de la Station Spatiale Internationale. Il nous confirme que la terre est belle vue d’en haut…

Retour sur terre – mission accomplie

Cette fois est venue l’heure de sa conférence de presse au retour sur terre, où il parle en tant que membre de la communauté spatiale d’un sujet d’une importance capitale, l’accès à l’eau potable pour tous. Mission accomplie Monsieur Laliberté.

Il fallait oser. Bravo à Guy Laliberté pour cette extraordinaire aventure, on peut le dire absolument géniale. Regrettons simplement que nos médias n’en ai pas parlé ou pratiquement pas. Et surtout souhaitons longue vie au Cirque du Soleil bien sût, mais surtout à One Drop qui mérite vraiment de réussir sa mission environnementale qui je l’espère vous aura tous fait rêver autant que moi.

Et si tu veux en savoir plus sur le fameux Soyouz, clique sur le lien ^^

Laissez moi vos commentaires au bas de l’article ^^

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]