Une relation saine à la Russie passe par l’environnement

Environnement et Russie, le sujet N°1

L’environnement en Russie est un sujet majeur de coopération pour les années à venir

L’écologie ou les questions d’environnement en Russie sont un sujet majeur pour notre avenir commun. Les ravages commis par l’homme sur la nature n’ont pas de frontières. L’air et l’eau sont des ressources vitales que nous partageons. Et la Russie et le plus vaste pays du monde. Vous me voyez venir ?

Le lien d’interdépendence écologique France Russie (et au delà) est un lien très fort dont personne ne parle (à tort), comme je l’ai déjà expliqué dans un article (cliquez sur le lien ci-dessus).

Si nous cherchons des solutions pour nous en sortir et pour construire un vrai bel avenir à la hauteur de nos attentes, la Russie y jouera son rôle, comme les autres. Vous connaissez sans doute l‘histoire du colibri ?

Les victoires remportées par la cause écologique dans ce vaste et extraordinaire pays auront probablement un impact plus grand qu’ailleurs vu sa taille. L’impact d’une politique environnementale ou de son absence dans cet immense pays aura naturellement une incidence importante sur le monde entier.

Les questions d'environnement en RussieEt pas seulement sur un sujet comme la lutte contre le réchauffement climatique bien que ce soit bien sûr un sujet majeur lié aux énergies fossiles, moteur économique de la Russie.

Tous les sujets liés à l’environnement en Russie en général sont concernés. Et nous partons de loin, vu l’héritage environnemental soviétique et vu les comportements des hommes en Russie (comme ailleurs) depuis la chute de l’URSS.

Peut être même que la Russie un jour pourrait avoir un rôle d’exemplarité sur le reste du monde. Après tout, elle recherche une forme d’influence et le droit de faire entendre son point de vue au monde. Elle croit elle aussi en certaines valeurs universelles qu’elle aimerait y apporter. Alors pourquoi pas sur ce terrain là où tout reste à faire ?

Evidemment, nous en sommes loin. Pour le moment, la Russie n’a pas de politique très claire sur le sujet et nombre d’industries n’accordent encore guère d’attention aux problèmes environnementaux. Pourtant les Russes ont pu mesurer l’impact négatif des négligences du passé.

Leurs enjeux démographiques (entre autres) les poussent à se pencher plus sérieusement sur les problèmes de santé publique et donc les incite indirectement à s’occuper plus sérieusement des questions d’environnement.

L’environnement en Russie devient un sujet stratégique majeur

La rente énergétique n’est pas éternelle. La diversification de l’économie russe est un moyen clair de briser cette dépendance envers les énergies fossiles, mais pas seulement. Bien sûr, comme partout ailleurs, cela créerait des emplois, des filières nouvelles, de l’innovation… et un avenir plus sain pour tout le monde.

Mais le développement des énegies renouvellables lui serait aussi très utile pour réduire son niveau de dépendence envers l’extérieur… envers ces pays qui achètent aujourd’hui son gaz et son pétrole (dont nous faisons partie) et qui cherchent eux aussi à réduire leur niveau de dépendance envers les russes.

Une contribution russe significative à la réduction des gaz à effets de serre serait plus que bienvenue dans les années qui viennent. Ce serait même un signe de changement très fort lancé au monde.

Oui, les questions des énergies renouvelables et d’environnement en Russie deviennent stratégiques à mesure que le temps passe.

D’ailleurs Dimitry Medvedev, lorsqu’il était Président, à initié un mouvement d’investissement dans les énergies renouvellables qu’il a continué à soutenir une fois Premier Ministre.

Et l’un des signes les plus significatifs de ce changement est sans doute celui de certains oligarques qui ont déjà commencé à investir sur cette nouvelle industrie et notamment dans l’énergie solaire. Hors les oligarques ne bougent que pour les gros coups.

On voit de même que les chinois qui investissent aussi en Russie sur ces sujets.

Environnement en Russie et initiatives populaires

Je vous ai parlé rapidement des colibris plus haut dans l’article. Et bien en voici une illustration 100% russe. La société civile russe n’attend pas les décisions politiques. Elle s’active, là où sont les besoins les plus flagrants.

Lorsque l’Etat ne s’occupe pas lui même de ces sujets là, alors on voit apparaître des initiatives citoyennes. C’est par exemple le cas pour le ramassage des déchets urbains dans plus d’une vingtaine de grandes villes russes. Les habitants avaient commencé à faire eux même le travail, fatigués de voir leurs enfants jouer dans les cours d’immeubles entre les poubelles et autre détritus parfois dangereux.

L’initiative s’est largement étendue à toutes les plus grandes villes du pays et même au delà dans d’autres pays. Depuis le début de cette aventure là, l’action citoyenne s’est considérablement développée à la rénovation de zones urbaines dangereuses en impliquant directement les autorités locales, dont c’est la responsabilité d’effectuer les travaux de rénovation et d’entretien.

J’ai eu la chance de croiser et d’interviewer l’un des initiateurs de ce mouvement en Russie. Il s’agit de Krassimir Vransky qui a considérablement soutenu et développé la participation civile notamment grâce à son site internet et à une appli où chacun peut faire remonter aux autorités locales compétentes un problème liés à l’urbanisme défectueux, à une aire de jeux sous les gravas ou les déchets ou à tout autre anomalie indésirable.

Une fois le problème signalé, les autorités ont un délai légal pour régler le problème. Faute de quoi le signalement remonte un cran plus haut au niveau des services du procureur qui peuvent alors faire pression pour obtenir gain de cause.

Le système semble efficace et a déjà permi de régler des dizaines de milliers de problèmes directement liés à l’amélioration de l’environnement dans les plus grandes villes russes.

Le site de Krassimir Vranski est http://krasimir.org. Celui-ci est d’ailleurs tout à fait ouvert à créer des partenariats avec d’autres pays pour exporter son concept. N’hésitez pas à le contacter si vous avez un projet sérieux.

D’ailleurs, je t’invite à écouter son interview ici : quand société civile et internet changent le monde

L’écologie en Russie c’est donc une question clé

Pour la santé des populations comme nous l’avons vu, comme facteur d’amélioration du problème démographique, mais aussi du point de vue de l’emploi et des échanges internationaux.

Les années qui viennent verront apparaître de grands leaders internationaux de l’environnement et des éco-technologies qui prendront le lead sur la transformation des économies. La Chine investi déjà en masse de son côté y compris en Russie.

La France commence et aurait certainement beaucoup à gagner en coopération avec les Russes sur le sujet. D’autant qu’en terme de débouchés de marché, la Russie est vaste. Les coopérations et l’association de savoir-faire seront nécessaires et même incontournables vu les enjeux, vu les attentes et les besoins de transformation de nos sociétés.

La Russie et l’écologie, ça va très bien ensemble, il suffit d’y croire et de le construire. Il suffit aussi de se tourner vers ceux qui sont dans la recherche de solutions, comme Krassimir Vranski et d’autres.

Crédit photo : http://www.linkzat.fr

“Russie.fr existe aussi pour valoriser ce qui se faire en la matière. N’hésitez pas à me soumettre des actions ou projets dont vous auriez entendu parler. Je développerai les meilleurs suggestions ensuite sur le site.

Alors dites moi tout et même ce qui vous passe par la tête ci-dessous dans les commentaires” 🙂

2 Commentaires

  1. Kostya

    C’est une thème très intéressante. Voudriez vous entendre l’opinion d’un natif ? Des média ici n’en disent pas du tout. Le pays est rendu à un dépotoir ! Éloignez-vous de Moscou à plusieurs pas, le banlieue est boueux comme … ! Et plus, nous recevons des déchets nucléaires (de France aussi).

    [Pardon pour la langue]

    Réponse
    • Thomas Béguin

      Oui, bien sûr et avec plaisir. Et merci pour ton message Kostya,

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]