Le meilleur exercice pour apprendre le russe

C’est juste le meilleur exercice pour apprendre le russe rapidement

Le meilleur exercice pour apprendre le russe toutes catégories confondues

Dans cet article (et cette vidéo), je vais te parler du meilleur exercice pour apprendre le russe  de russe que tu puisses faire, toutes catégories confondues si tu veux progresser en conversation.

Mais pas seulement.

Cet exercice (si tu l’appliques) te permettra aussi de faire de gros progrès à l’oral, en prononciation en mémorisation et le tout, rapidement et en t’amusant.

ça t’intéresse ?

Si tu l’appliques régulièrement, cet exercice te fera énormément progresser, SANS te torturer la mémoire (au contraire), voire même en t’amusant.

Oui, je parle bien du meilleur exercice pour apprendre le russe.

Alors lis bien ce qui suit et regarde la vidéo (plus bas dans l’article).

Je t’explique tout ça en détails dans cette interview qu’une amie a fait en me posant des questions sur justement comment progresser efficacement et sur quels exercices pratiquer pour vraiment progresser efficacement à l’oral.

ça t’intéresse toujours ?
Alors, c’est parti !

Salut Thomas ! Je voulais savoir si tu avais une astuce pour m’aider à mieux prononcer les mots ?

Alors, j’ai une astuce géniale à te proposer. C’est un super exercice pour apprendre le russe ! C’est vraiment un truc qui va te permettre de faire d’énormes progrès et pas seulement pour prononcer les mots.

Ça va t’aider à prononcer beaucoup mieux, à prononcer plus rapidement. Cette astuce va aussi  t’aider à lire. A lire plus rapidement, à accélérer ta vitesse de lecture.

Ça va t’aider à appréhender la langue beaucoup mieux et même à t’en servir dès la première minute.

Cet exercice pour apprendre le russe est vraiment génial

Alors, il y a d’autres avantages encore à cet exercice-là .

Je n’ai pas tout dit. Je vais y venir et t’expliquer exactement comment faire pas après pas.

Tu vas voir que c’est très simple à faire. ça peut aussi être assez amusant d’ailleurs.
Et tu sentiras assez vite les effets si tu le fais régulièrement.

Une méthode “active” pour mieux mémoriser ton russe

Il y a un autre avantage dont je n’ai pas parlé, c’est que ça permet d’activer la mémorisation beaucoup plus simplement que quand on fait un apprentissage un peu passif. Passif, c’est si tu lis des choses, si tu regardes des mots.

Bon, tu vas les lire dans ta tête, mais ce sera passif.

Là, c’est une méthode active. Et dans cette méthode active, tu vas lier ta mémoire visuelle, ta mémoire auditive et ta mémoire sensorielle on peut dire. Puisque Tu vas prononcer les choses tout de suite en les regardant.

Tu vas t’entendre et tu vas lier tes trois types de mémoire pour faire qu’elles s’entraident les unes des autres. Et ça va vraiment faciliter ta mémorisation sans faire plus d’efforts.

Donc contrairement au passif, le fait d’être active en lisant à voix haute, du coup ça m’aide à mieux mémoriser ?

Oui, l’apprentissage actif est beaucoup plus efficace bien sûr pour cette raison là en particulier. Parce que toi, tu es plus impliqué dedans, donc à partir de là tu es acteur.

Tu le vis réellement et tu n’es pas juste en train de le penser.
Tu le vis réellement.

Donc, c’est beaucoup plus fort !
Ton corps s’en souvient mieux en fait : ton corps, ton esprit, ta tête, ton cerveau, etc.

Le meilleur exercice pour apprendre le russe, c’est l’exercice de la lecture à haute voix

Alors qu’est ce que c’est que ce super exercice pour apprendre le russe ?

C’est vraiment un super exercice pour apprendre le russe. Franchement, c’est un truc absolument à faire. Il y a peu de gens qui en parlent, mais et c’est très efficace (pour toutes les langues d’ailleurs)

Alors, c’est l’exercice de la lecture à haute voix.

Et là tu vas me dire « Ah ouais, mais non, ce n’est que de la lecture à haute voix et tout ». Mais attends, il y a quelques astuces.

Il y a quelques trucs à savoir, qui font que finalement cet exercice fonctionne beaucoup mieux et qu’on peut en tirer tous les avantages dont je t’ai parlé juste avant.

Choisir un texte simple pour un premier apprentissage

Voilà comment ça marche.

L’idée c’est de choisir un texte, ça c’est le premier truc à faire.
Choisir un texte simple au début. Par exemple, ça peut être un texte de livre pour enfants, même juste un paragraphe pour commencer.

Ça peut être aussi une fable, un conte russe, un extrait de fable ou d’un conte russe,
un article de journal ou un article de presse.

Le meilleur exercice pour apprendre le russe

Ici un exemple de texte simple, extrait d’un conte pour enfants

Ce n’est pas un texte très compliqué, mais un texte avec lequel tu as envie de travailler un peu.

Mais est-ce qu’il faut déjà que je maîtrise le vocabulaire pour faire cette lecture ?

Non, pas forcément. Du tout.

En fait, l’essentiel  dans cet exercice là, c’est vraiment de te mettre en route avec le russe.

Peu importe que tu comprennes les choses ou pas.

Tu auras tout le temps ensuite d’apprendre un mot, un deuxième, de repérer ces mots-là
et de construire finalement le sens qui va avec le texte.

L’idée c’est que toi, tu t’habitues tout de suite à la langue.

A la prononcer dès la première seconde.
Comme je te le disais. Dès le début de la lecture en fait, et à haute voix.

Concentre-toi juste sur la lecture, pas besoin de traduction.

D’accord, donc ce n’est pas nécessaire que je trouve un conte bilingue
avec la traduction à côté ?

Pas forcément.

Non, l’idée c’est vraiment de s’habituer.
En fait, l’idée c’est vraiment de lire.

Si tu t’intéresses en même temps à la traduction, tu vas moins te concentrer sur la lecture. Du coup, tu seras moins dans cet exercice qui finalement perdra un peu de son intérêt.

Un exercice pour apprendre le russe à 100% axé sur la pratique

La pratique fait tout l’intérêt de cet exercice de russe

Là on est vraiment sur la gymnastique dans la bouche, de la prononciation, des sonorités, de s’habituer à s’entendre dire des nouvelles syllabes ?

Exactement ! C’est très important, parce que si tu t’habitues à la langue dès le début,
tu n’auras aucun mal à t’en servir le jour où tu seras avec des Russes devant toi ou en Russie.

Il y a beaucoup de gens qui apprennent beaucoup de choses et qui n’ont pas la pratique, qui se disent « Je vais pratiquer plus tard ».

Le problème que rencontrent ces gens, c’est qu’ils connaissent beaucoup de choses, mais le jour où ils ont un Russe devant eux, ils sont incapables de prononcer une phrase ou un mot. Ou alors un ou deux mots, mais très peu de choses par rapport à tout ce qu’ils ont appris.

Donc, c’est bien, quelque part d’apprendre des choses et de connaître les choses en théorie, mais si c’est pour que ces choses restent coincées dans la tête, finalement ça ne sert à rien.

Apprendre progressivement à prononcer la langue russe

Et est-ce qu’il me faut un modèle de quelqu’un qui a déjà lu avant moi pour je sois sûr de bien prononcer ?

Non, pas forcément.

L’idée, c’est de commencer tout de suite avec ce que tu connais.

Alors, il faut avoir fait quelques petits cours quand même (de russe) au préalable.

L’idée, c’est de connaître l’alphabet et de savoir prononcer quelques mots,
de déchiffrer les mots.

A partir du moment où tu sais déchiffrer, tu peux commencer à faire des exercices de lecture à haute voix.

Et le plus tôt c’est le mieux en fait.
C’est vraiment dès que tu commences.

Ton premier mot, je t’incite fortement à le prononcer à haute voix.
Et les suivants, etc.

Une fois que tu seras habitué à ton texte, il sera temps de changer de texte pour un texte un peu plus élaboré et ainsi de suite.

Comme ça tu vas pouvoir continuer simplement et progresser.

Un environnement positif pour prononcer ton russe à haute voix

Important : choisir un lieu au calme pour prononcer à haute voix (sans être dérangé)

Et alors Thomas, est-ce que tu as un conseil à me donner sur comment bien réaliser cet exercice ?

Alors, il y a un truc qui est très important pour faire cet exercice dans les meilleures conditions.

Il faut absolument que tu trouves un endroit calme, un endroit où tu ne seras pas dérangé, où personne ne viendra te déranger.

Un super exercice pour apprendre le russe à haute voix

Un lieu au calme pour s’entraîner à haute voix

Tout simplement parce que si quelqu’un passe pendant que tu es en train de faire l’exercice à haute voix, et bien tu peux être un peu gêné, tu peux être timide, tu peux te sentir ridicule

Et ça peut juste complètement t’inhiber et t’empêcher de le faire. Et tu vas enterrer pour de bon cet exercice même si ça se trouve.

Ce qui serait vraiment dommage.

Donc pour éviter ça, un endroit calme c’est très important.

Une fois que tu as trouvé ton endroit calme et que tu as ton texte,
et bien tu peux commencer à lire doucement, très doucement.

C’est-à-dire aussi doucement que tu dois aller pour juste enchaîner les syllabes au début. Si tu es un peu plus à l’aise et bien va à la vitesse où tu peux aller tranquillement.

Et dès que ça commence à être difficile, c’est que tu as atteint ta vitesse.
La vitesse où tu en es aujourd’hui.

S’amuser et apprendre en accélérant la vitesse de lecture

et même en variant la vitesse de lecture, plus rapidement, plus doucement

Alors, vraiment pour vous habituer à lire surtout si vous n’êtes pas habitué à la lecture.
Donc ça c’est « Macha et l’ours ».

Ici on a un exercice (voir la vidéo):

Маша и медведь (Русская народная сказка)

Жили-были дедушка да бабушка.

Le meilleur exercice pour apprendre le russe

L’exercice est à voir en live dans la vidéo ^^

Au bout d’un moment,
tu vas t’habituer à ce que tu as lu.

Tu vas pouvoir revenir dessus pour le relire un peu plus vite, puisque tu auras déjà déchiffré les choses au préalable.

A partir de ce moment là,
l’idée ça va être d’accélérer tout doucement le débit
et d’augmenter un peu plus ta vitesse de lecture.

Le même exercice (un peu plus rapide)

Маша и медведь (Русская народная сказка)

Жили-были дедушка да бабушка.

Et c’est là que cet exercice pour apprendre le russe devient même marrant !

C’est que dès que tu peux commencer à varier ta vitesse de lecture et bien tu peux aussi commencer à t’amuser avec tout ça.

D’ailleurs, on peut s’amuser aussi sans varier la vitesse de lecture, juste avec le fait de prononcer bien les choses.

Quitte à exagérer comme je le fais maintenant (voir la vidéo).

Tu peux aussi le faire avec une grosse voix, alors je vais le faire sur une autre phrase.

Собрались раз подружки в лес по грибы да по ягоды. Пришли звать с собой и Машеньку.

On peut faire “очень хорошо, Да” (voir la vidéo pour l’effet GROSSE VOIX).

Et là ça donne une sorte de rondeur au truc, une sorte de jeu (qui peut être très amusant).

Et c’est encore plus amusant  quand on varie ensuite avec la vitesse de lecture à haute voix, on peut prononcer très lentement “это да, очень хорошо” (voir la vidéo pour l’effet Très LENT).

Apprendre en s’amusant et avancer pas à pas

Oui, s’amuser en théâtralisant un petit peu plus ce qu’on dit, ou être un peu dans des exercices de prononciation comme « les chaussettes de l’archiduchesse… » ?

Oui c’est ça.

Et ça devient vraiment un rendez-vous sympa qu’on peut se donner chaque jour pour progresser très efficacement, comme tu vas le voir si tu fais cet exercice pour apprendre le russe régulièrement.

Le défi principal, c’est de faire un petit pas après l’autre,
c’est aussi de monter la difficulté progressivement.

Alors la difficulté pour un même texte, ce sera d’accélérer un petit peu la lecture.
On peut par exemple se fixer un challenge qui sera de lire le texte le plus rapidement possible au bout d’un moment.

Et cet exercice pour apprendre le russe peut t’aider à progresser en conversation de la vie courante

S’entraîner à partir de phrases en russe sur des situations de la vie courante

OK ! Et tu nous  proposais de démarrer avec une fable, un conte. Je crois même que du coup dans tes formations, tu nous proposes même des phrases concrètes pour la vie courante ou des choses comme ça non ?

Alors, oui effectivement  j’ai des formations, dont une formation sur le russe pour la vie courante sans grammaire. Elle s’appelle Le Russe au Quotidien.

Ce que je te propose de faire si tu veux aller plus loin, c’est très simple.
Tu vas allez télécharger des phrases russes que je te donne gratuitement.

Alors pour ça, tu vas aller visionner une série de vidéos dont je mettrais l’adresse aussi dans la description de la vidéo.

Voici 5 de mes vidéos qui contiennent les bonus gratuits pour pratiquer l’exercice et découvrir des phrases dans les situations de la vie courante (utiliser les transports, se retrouver dans les rues ou dans le métro, prendre le taxi, acheter ou commander un billet,…) :

1 – Se repérer pour prendre le métro de Moscou ou de Saint Pétersbourg

2 – Prendre le taxi dans une ville russe

3 – Se retrouver dans les rues de Moscou et Saint Pétersbourg

4 – Dans les rues de Saint Pétersbourg – plats russe et devanture de restaurant

5 – Découvrir le Bolchoi et le Mariinsky – Aller au théâtre russe

Dans ces vidéos, tu vas déjà apprendre des situations de la vie courante.

Tu pourras télécharger un bonus à chaque vidéo, avec plein de phrases en russe sur ces situations de la vie courante, c’est à dire sur comment prendre les transports, comment s’acheter ses places de théâtre ou de spectacle, comment  dire bonjour, rencontrer les Russes, etc…

Des phrases sur la vie courante et le Russe au Quotidien à télécharger

Télécharge ces phrases-là et fais tes exercices sur ces phrases, en prononçant les choses à haute voix.

Comme ça, non seulement tu vas faire l’exercice dont on a déjà parlé en détails, mais en plus tu seras concentré sur des phrases de la vie courante qui s’utilisent tous les jours.

Quand tu fais ça, c’est vraiment du 100% utile en fait.

Et tu vas voir que tous les avantages que je t’ai décrit au début de la vidéo, tu peux les relier ou les réécouter. Tu vas les trouver au rendez-vous si tu pratiques ça régulièrement à partir de trois ou quatre fois par semaine.

Si tu peux le faire tous les jours, c’est encore mieux.

Ça ira encore plus vite, mais vraiment c’est un super exercice pour apprendre le russe.

Donc, voila merci d’avoir lu cet article jusqu’ici sur le meilleur exercice pour apprendre le russe. J’espère qu’il te sera utile.

N’hésite pas à revenir aussi pour me dire si ça a fonctionné ou pas pour toi.

Le-Russe-au-Quotidien-Formation-de-russe - formations de russe

Le Russe au Quotidien – décuple tes capacités en conversation sur les sujets essentiels de la vie courante

Et si tu souhaites aller plus loin et décupler tes capacités à l’oral et en conversation sur les sujets de la vie de tous les jours, tout en apprenant le vocabulaire du quotidien.

Alors je te propose de suivre une formation avec un accompagnement sur 24 mois et tous les supports nécessaires (audio, écrits).

Et en particulier ma formation Le Russe au Quotidien qui a été construite spécialement pour ça.

Je t’invite à cliquer sur ce lien Le Russe au Quotidien pour en savoir plus.

“Est-ce que les aspect (imperfectif et perfectif) sont désormais plus clairs pour toi ?

N’hésite pas à me poser d’autres questions dans les commentaires ci-dessous”.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOS CADEAUX OFFERTS

PROGRAMMES D’ACCOMPAGNEMENT

Le-Déclic-Russe-Formation-de-russe-Débutant - formations de russe
La formation au Cas par Cas - Les Cas (déclinaisons)
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]